Notez !
Aucun vote pour l'instant.

Erasmus+ au Royaume-Uni : découvrez un enseignement plus interactif

Erasmus+ au Royaume-Uni : découvrez un enseignement plus interactif
© J.-B.M.L.

En 3e année de licence, Jean-Baptiste a choisi d'étudier au Royaume-Uni pour se frotter à la culture anglo-saxonne. Les places pour partir en Angleterre étant limitées, c'est à Cardiff, au pays de Galles, qu'il a posé ses valises dans le cadre du programme Erasmus.

Quand Cidj.com a posté un appel à témoins sur Twitter pour préparer ce dossier, Jean-Baptiste a été le premier à nous contacter. Pour lui, aucun doute : l'expérience Erasmus au Royaume-Uni mérite d'être vécue. 

“Le Royaume-Uni est une destination très sympa, que ce soit au niveau de l'enseignement, ou tout simplement du point de vue culturel et humain. Et de façon plus générale, je recommande le programme Erasmus, même si ça peut parfois faire peur de quitter ses proches !” Voilà qui est dit !

 

Facebook, pour faire connaissance avec ses futurs colocs

“J'étais en DUT info-com quand j'ai décidé de me lancer dans cette aventure. J'ai donc fait le nécessaire pour partir en L3. C'était pour moi l'occasion de continuer mon cursus avec une approche différente :  j'ai choisi un parcours Communication et Médias alors que mon DUT était davantage orienté sur la gestion de l'information.

Mon université d'accueil ne m'a pas proposé de logement étudiant, mais j'ai trouvé une colocation sur le site Easyroommate. J'ai ensuite fait connaissance avec mes futurs colocs via Facebook. Quant à mon propriétaire, je l'ai rencontré lors d'une première visite de la ville un mois avant ma rentrée.”

Cardiff moins cher que Londres

“Le taux de change ne jouait pas en ma faveur, mais la vie est quand même beaucoup moins chère à Cardiff qu'à Londres. Par exemple, je payais 280 € de loyer par mois pour partager une maison avec jardin. C'est assez facile de trouver des magasins pas trops chers pour faire les courses et il y avait beaucoup de réductions étudiantes, pour les activités culturelles comme le ciné notamment, mais aussi pour d'autres loisirs : il n'était pas rare d'avoir un repas offert pour un repas acheté dans les pubs !”

Un peu de géographie...
Le Royaume-Uni, c'est :
- la Grande-Bretagne, qui regroupe elle-même l'Angleterre, le pays de Galles et l'Écosse ;
- l'Irlande du Nord.
Soit au total quatre nations dont les capitales respectives sont Londres (Angleterre), Cardiff (pays de Galles), Édimbourg (Écosse) et Belfast (Irlande du Nord).
La République d'Irlande, détachée du Royaume-Uni depuis 1922, a sa propre capitale, Dublin.

Etudier au Royaume-uni, c'est échanger plus avec les profs

“Du côté des cours, j'ai adoré mon expérience. Étudier au Royaume-Uni permet de profiter d'un suivi individuel plus important que dans les universités françaises. Il y a beaucoup plus d'échanges informels avec les profs. En plus, nous n'étions qu'une vingtaine en cours, contre 35 dans ma promo de DUT et plus encore à la fac.

Le système d'évaluation est aussi différent : je n'ai pas eu de devoirs sur table, seulement des dissertations, des exposés et des projets à préparer chez moi. Je m'en suis bien sorti, mais j'ai dû beaucoup travailler. Des cours facultatifs étaient organisés pour ceux qui étaient un peu perdus, notamment sur des thématiques comme la gestion du temps, l'organisation personnelle et la rédaction de dissertations.”

Je vais essayer de partir en Angleterre pour mon stage

“Mon bilan ? Que du positif  ! Je suis parti avec un bon niveau en anglais et aujourd'hui je suis quasiment bilingue. En fait, je me suis forcé à ne pas fréquenter trop de Français, même l'étudiante de ma promo avec qui je suis parti.

En termes de rencontres, ça a été une expérience très riche. J'ai évidemment fait beaucoup la fête avec les autres étudiants du programme Erasmus, car il est plus difficile de s'intégrer au milieu des locaux qui se connaissent déjà depuis longtemps. Je suis aussi resté en contact avec mes ex-colocs.  

Je pense que je vais essayer de retourner au Royaume-Uni pour mon stage l'an prochain. Pourquoi pas partir en Angleterre cette fois ? Je n'ai pas pu l'année dernière car ma fac n'avait pas de partenariat avec une université anglaise. C'est souvent le cas, l'Angleterre se prêtant moins aux échanges européens que d'autres pays.”

Erasmus au Royaume-Uni : avantages et inconvénients
Les plus :
- de nombreuses réductions étudiantes ;
- vie étudiante et nocturne très développée ;
- possibilité de vivre facilement dans une maison ;
- plus de suivi individuel et d'échanges avec les profs à la fac.

Les moins :
- taux de change défavorable pour l'euro ;
- système d'évaluation différent auquel il faut s'adapter.

Laura El Feky et Virginie Gruenenberger

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.

 

FAQ
Quelles sont les destinations préférées des étudiants Erasmus français ?

Quand il s'agit du programme Erasmus, c’est l’Espagne qui remporte le plus de succès auprès des étudiants français, devant le Royaume-Uni et l'Allemagne. Mais les pays scandinaves et de l’Est sont de plus en plus demandés !

Étudier à l'étranger
Comment choisir ma destination Erasmus ?

Renseignez-vous auprès du bureau international de votre établissement pour connaître les facs et écoles partenaires, puis faites votre choix en fonction des critères qui vous semblent importants : langue, disciplines enseignées, coût de la vie, accessibilité depuis votre ville d’origine…

Étudier à l'étranger