Notez !
Aucun vote pour l'instant.

Bourse Erasmus+ et logement étudiant : sur quelles aides compter ?

Bourse Erasmus+ et logement étudiant : sur quelles aides compter ?
© KK Artworks / Fotolia

Vous vous demandez à combien s'élève la bourse Erasmus+ ? Si vous pourrez la toucher à temps ? Vous craignez de ne pas trouver de logement étudiant en cité universitaire ? Pour un séjour sans stress, mieux vaut partir en sachant à quelles aides vous aurez droit et quel budget prévoir.

Selon l'Agence Erasmus+, la bourse est comprise entre 150 et 300 euros selon le pays de destination. Pour savoir précisément à quoi vous aurez droit, rapprochez-vous du bureau des relations internationales de votre établissement, puisque c'est lui qui gère votre dossier en lien avec l'Agence Erasmus+.

Le montant de la bourse Erasmus+ est variable

Si votre grand frère est parti deux ans avant vous en Erasmus dans un pays différent et avec une autre fac que la vôtre, ne pensez pas que vous toucherez exactement la même bourse que lui !

“La bourse Erasmus+ n'est pas systématique" explique Valérie Montembault, chargée d'information Europe et International au Cidj. “La destination entre aussi en compte. Par exemple, pour un séjour en Scandinavie, où le coût de la vie est élevé, votre bourse sera généralement plus importante”, ajoute Lydie Lagouarde, de l'agence Erasmus+.

Pensez aux aides des Régions et aux bourses du Crous

“La bourse Erasmus+ seule ne peut pas couvrir tous vos frais, mais il existe des financements des régions et des villesprécise Valérie Montembault. Mathilde, par exemple, avait touché la bourse de mobilité internationale Explo'ra Sup de la région Rhône-Alpes pour partir à Madrid. "Renseignez-vous auprès du bureau des relations internationales car c'est votre établissement qui gère l'ensemble des bourses (europe-région-ville) éligibles à votre mobilité" ajoute Valérie Montembault.

"Si vous êtes boursier, vous continuerez à percevoir votre bourse sur critère sociaux du Crous en parallèle” informe Valérie Montambault. Le ministère de l'Enseignement supérieur propose aussi, dans le cadre d'Erasmus+, une aide complémentaire à la bourse sur critères sociaux de 400 € par mois aux étudiants qui en sont déjà bénéficiaires. Pour la toucher, vous devez être sélectionné par votre établissement.

Ma bourse Erasmus+, je la reçois quand ?

“Une partie de ma bourse Erasmus m'a été versée à mon retour… Mais on m'avait prévenue, alors j'ai économisé pour ne pas avoir de problèmes sur place”, explique Agathe, qui a étudié un semestre en Allemagne. “Moi, j'ai tout reçu d'un coup pendant mon séjour ! J'aurais trouvé ça plus simple à gérer si le versement avait été mensualisé”, ajoute Jean-Baptiste, de retour de Cardiff.

Concernant le calendrier des versements de la bourse Erasmus, il n'y a donc pas de règle universelle : “Nous distribuons les financements aux établissements, et c'est eux qui gèrent ensuite la façon dont ils reversent la bourse à leurs étudiants”, précise Lydie Lagouarde. À vous, donc, de bien vous renseigner auprès du bureau des relations internationales en amont de votre séjour !

Pour les bourses du Crous, en revanche, la fréquence est la même que quand vous les touchez en France.

Et mon logement sur place, qui s'en occupe ?

“Je m'y suis pris un peu tard pour ma candidature Erasmus. Résultat : les chambres en cité U réservées aux étudiants étrangers avaient déjà été attribuées. J'ai donc commencé mon séjour à l'hôtel, le temps de trouver un logement. C'était une source de stress supplémentaire, donc mieux vaut s'en occuper avant”, raconte Damien, ex-étudiant Erasmus au Pays de Galles.

Là encore, pas de règle fixe : tout dépend du type d'accord qui existe entre votre établissement et votre fac d'accueil. Renseignez-vous tôt pour pouvoir prendre votre recherche en main si c'est à vous de la gérer. Généralement, les étudiants Erasmus trouvent des colocations sur le Web.

Etudier à l'étranger : les conseils pour bien préparer votre séjour

Logement, assurances... À quoi faut-il penser quand on part étudier quelques mois à l'étranger via le programme Erasmus ? Les réponses de Beverley Margaria, directrice de l'accueil des publics en mobilité à la Cité internationale universitaire de Paris (Ciup). 

 

See video

Laura El Feky et Virginie Gruenenberger

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.

 

FAQ
Quand la bourse Erasmus est-elle versée ?

Cela dépend de votre établissement, mais sachez que vous êtes nombreux à en toucher une partie lorsque vous rentrez de votre séjour ! Pour connaître les dates exactes de versement, renseignez-vous auprès du bureau des relations internationales de votre fac ou école.

Étudier à l'étranger
Les bourses Erasmus sont-elles adaptées au coût de la vie dans le pays d’accueil ?

Sachez que vous ne repayez pas de frais de scolarité pour étudier à l’étranger en partant via Erasmus. Quant au montant de votre bourse, il est calculé selon plusieurs critères, dont le coût de la vie pour certains pays où il est bien plus élevé qu’en France (Scandinavie…).

Étudier à l'étranger
Puis-je partir en Erasmus si je ne suis pas très bon en langues ?

Parlez-en avec vos professeurs, ils vous diront si vous pouvez l’envisager ou pas, sachant que vous progresserez vite sur place. S’ils vous déconseillent un séjour Erasmus à cause de votre niveau en langues, vous pouvez opter pour une destination francophone, comme Bruxelles.

Étudier à l'étranger
Est-ce difficile de faire des rencontres quand on part étudier à l’étranger ?

Pas du tout ! Vous fréquenterez sans doute plus d’étudiants étrangers que de locaux, mais faire des rencontres ne posera pas de problème. D’autant que vous serez souvent en colocation et qu’il existe des associations spécialisées dans l’accueil des étudiants étrangers.

Étudier à l'étranger