Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 5 (1 vote)

Big data, webmarketing, éditorial, logistique... Tout savoir sur les métiers du e-commerce

Big data, webmarketing, éditorial, logistique... Tout savoir sur les métiers du e-commerce
© Myst/ Fotolia

Sept entreprises du e-commerce sur 10 prévoient de recruter cette année, selon une étude du site Emploi e-commerce. Les postes les plus demandés sont principalement en webmarketing et en développement web, mais le secteur recherche aussi des chefs de projets, des commerciaux, des designers et des webmasters. De nouveaux métiers se créent, notamment ceux liés aux big data ou à l'expérience utilisateur, d'autres se transforment, comme les métiers de la logistique. Autant d'opportunités à saisir, notamment pour les diplômés de bac + 2 à bac + 5.

Le e-commerce représente 60 milliards de chiffre d’affaires. Selon Jacques Froissant, directeur d’Altaïde, cabinet de recrutement digital, "il n’y a pas d’autres secteurs en France qui connaissent une aussi forte progression en matière d’emploi".

Qu’est ce que l'e-commerce ?

Amazon, Steam, Cdiscount, eBay, Voyages-scnf.com, Sarenza, Fnac.com ont un point commun. Ce sont tous des sites d'e-commerce. Certains sont des pures players, ils n’exercent que sur Internet, d’autres sont des entreprises traditionnelles qui se développent sur le Web. L'e-commerce consiste à échanger des biens ou des services entre deux personnes à distance via Internet. 

'Le e-commerce est en plein boom, notamment avec le changement de comportement des consommateurs. Aujourd’hui, près de 80% des internautes achètent sur Internet", d’après Bertrand Pineau, responsable e-commerce nouvelles technologies à la FEVAD, Fédération e-commerce et vente à distance. Cela génère beaucoup d’emploi : 112 000, d'après la Fédération, soit 25 000 de plus que l’année précédente.

Chez l'annonceur, en agence ou en freelance
Les métiers du e-commerce peuvent s'exercer directement chez l'annonceur mais aussi en agence ou en freelance. D'après une étude du site ecommercemag.fr, l'esprit entrepreneurial est important chez les professionnels du Web : 43% d'entre eux envisagent de créer leur propre entreprise ou de devenir freelance. Certains réussissent à combiner leur activité avec un emploi salarié : un quart des personnes interrogées réalisent régulièrement des missions en tant que freelance ou auto-entrepreneur.
Lire aussi notre article : Monter sa boîte dans l'e-commerce : Raodath, 25 ans, a créé l'application OptiMiam.

Dans le Web, la polyvalence est de mise

"On demande à la fois des généralistes et des spécialistes", remarque Henry Laquerrière, consultant chez Blue Search Conseil. "Des compétences pointues sont recherchées dans un domaine précis. Dans le même temps, dans la plupart des start-up, on recherche des personnes capables de sortir de leur périmètre", confirme Urban Linker, cabinet de recrutement web. 

Un informaticien doit intégrer la dimension marketing, un communicant doit connaître les langages du Web. Certains métiers mixent les deux compétences. C'est le cas du growth hacker qui utilise la technologie pour augmenter le nombre de clients d'une entreprise. Dans le Web, la polyvalence est de mise. Avoir une triple compétence webmarketing, technologie et gestion de projet, c'est encore mieux !

Le m-commerce se développe
Pour s’habituer aux nouvelles habitudes des utilisateurs, les entreprises surfent sur la vague du m-commerce, le commerce via Smartphone ou tablette. Même si le téléphone portable ne fait pas encore partie des principaux canaux d'achat en France, il a une place non négligeable dans le processus d'achat. De nombreux internautes s'en servent pour dénicher des bonnes affaires, consulter les avis ou comparer les prix.
"Le m-commerce exige des professionnels dotés d’une forte expertise", remarque Boris de Chalvron, consultant chez Urban Linker. Et pour cause, il existe une multitude de terminaux mobiles, tailles d'écran ou systèmes d'exploitation différents. Cela requiert des outils et logiciels spécifiques.

IT, marketing ou créa : des opportunités pour les jeunes diplômés

"Ne pensez pas que le digital ne créé que des emplois de développeur ou de codeur !", prévient Jacques Froissant. Certes, dans l'e-commerce, les métiers techniques (webmaster, développeur web, intégrateur…) recrutent mais d'autres postes sont aussi à pourvoir, notamment pour les jeunes diplômés : webmarketing (chef de produit web, traffic manager…), contenu web (social media manager, community manager, rédacteur web) et création (webdesigner, designer-intégrateur...).

Des profils plus commerciaux, comme category manager ou account manager, sont également recherchés, sans oublier les manager e-CRM, chargés de mieux cerner le profil et les attentes des clients.

Nouvelles écoles du Web
"Les écoles du Web sont récentes mais déjà connues des recruteurs, remarque Jacques Froissant. Elles couvrent l’ensemble des métiers du Web." Ces formations en 3 ou 5 ans sont particulièrement adaptées aux candidats qui souhaitent développer une expertise technique et se familiariser avec les pratiques professionnelles (stages, cas réels...). Mais attention, toutes ne se valent pas ! Comparez les programmes et renseignez-vous auprès des anciens étudiants.
Conseils sur les formations d'e-commerce : École du Web, école de commerce ou université : quelle formation pour travailler dans l'e-commerce ?

Big data et expérience utilisateur : les métiers de demain

"Des métiers relativement nouveaux émergent", constate Henry Laquerrière, consultant chez Blue Search Conseil. C’est le cas des métiers liés à la personnalisation de l'expérience client, comme l’UX Manager, responsable de l’expérience utilisateur, ou l'UI Designer, designer d'interface." De façon générale, les métiers liés à l'expérience du consommateur avec la marque sur le Web (e-réputation, ergonomie du site, gestion relation-client...) recrutent.

Le credo du e-commerce ? Atteindre les consommateurs de façon personnelle et interactive afin de provoquer l’acte d’achat sur Internet. À l’opposé du marketing de masse, le marketing sur le Web se veut ciblé et segmenté. Les données collectées sont donc une mine d'or pour les sites, qui réalisent l'importance de recueillir, traiter et analyser ces informations.

Les métiers liés au data ont le vent en poupe, que ce soit le data scientist, le data analyst ou le chief data officer chargé de mettre en place une stratégie de gouvernance des données. "Deux profils se distinguent, note Jacques Froissant, d'un côté un profil d’ingénieur informatique ou statisticien et de l'autre un profil plus marketing."

Trouver un emploi dans l'e-commerce
Nord-Pas-de-Calais et Ile-de-France sont les deux régions où l'on recrute le plus dans l'e-commerce, d’après une enquête réalisée par le portail emploi ecommercemag.fr.

La e-logistique pour acheminer les commandes chez l’internaute

De l’agent logistique au responsable de projet supply chain, les métiers de la logistique recouvrent des enjeux clefs dans l'e-commerce. Le respect des promesses de livraison d’un site d'e-commerce est l’une des préoccupations majeures des internautes. Car si les internautes aiment acheter sur Internet, c’est bien souvent pour le côté pratique et rapide. Hors de question que la commande se perde ou n’arrive pas à temps chez le client.

"La logistique dans l'e-commerce requiert un savoir-faire spécifique", souligne Jacques Froissant. Il ne s’agit plus de livrer des palettes entières de marchandises à des magasins. Il faut acheminer une multitude de colis à l’unité directement chez les consommateurs. Cela demande, en plus d’un travail en amont de gestion des stocks, d’avoir un tracking complet pour informer le client de l’état de la livraison, et d’assurer la gestion des retours si le client n’est pas satisfait du produit.

Où trouver des annonces d’emploi dans l'e-commerce ?
Pensez aux sites spécialisés dans le digital comme Urban Linker ou RemixJobs, pour les profils informatiques. Les fanas de business trouveront leur bonheur sur le site de l'Apec.

Laura El Feky

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.