Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 3.6 (5 votes)

Wwoofing : aidez une famille contre le gîte et le couvert !

Wwoofing : aidez une famille contre le gîte et le couvert !
© Nathalie Jouat Bonniot

Wwoof ? Sous ce nom étrange se cachent des voyages solidaires, écologiques et économiques. Le principe : vous aidez une famille quelques heures par jour et, en échange, elle vous loge, vous nourrit et vous fait partager son quotidien. Pourquoi et où wwoofer ? Comment trouver vos hôtes ? Nos réponses.


Le wwoofing : un bon plan pour découvrir l'écotourisme

Vous avez envie de voyager autour du monde ? D'être actif et de partager le quotidien d'habitants ? De découvrir l'écotourisme et ses enseignements ? Choisissez le wwoofing !
Le principe est simple : vous aidez une famille en vous investissant dans des activités liées à l'écologie (jardin, potager, animaux...), en contrepartie elle vous loge et vous nourrit.

Wwoofers, préparez votre séjour écolo chez l'habitant

Nathalie a multiplié les expériences de wwoofing dans le monde. Stephane, 23 ans, alterne séjours chez l'habitant et jobs en Nouvelle-Zélande. Ces deux wwoofers vous livrent leurs conseils pour que vous puissiez vous préparer. Comment s'y prendre pour s'engager dans des activités qui vous correspondent ? Comment trouver des hôtes ? Leurs réponses.

Devenir famille d'accueil, c'est transmettre ses connaissances aux wwoofers

Installé dans le Gard, Bruno s'intéresse beaucoup à l'écologie. Depuis 8 ans, cet agriculteur accueille des wwoofers qui partagent le quotidien de sa famille. En échange du gîte et du couvert, il leur demande de participer à des activités variées pendant environ 4h, 5 jours par semaine. Interview.

Le wwoofing, une expérience riche que je conseille !

A  23 ans, Stéphane s'est envolé pour la Nouvelle-Zélande avec un visa vacances travail. Mais à son arrivée, il ne trouve pas d'emploi. Sur les conseils d'autres jeunes, il contacte des familles recevant des voyageurs en échange de leur aide. Depuis, il opte pour le wwoofing quand il n'a pas de job. Témoignage.