Notez !
Aucun vote pour l'instant.

Voyager sans se ruiner

Voyager sans se ruiner
© Assislilufoto / Fotolia

Comment voyager à l’étranger quand on n'a pas forcément le budget qui va avec le projet ? Toutes les solutions pour payer moins cher votre séjour, ou le financer en travaillant sur place. Promos, couchsurfing, wwoofing, programme vacances travail… Le CIDJ vous donne les clés pour voyager sans vous ruiner.


Acheter des billets d'avion : nos 5 astuces pour payer moins cher

Acheter des billets d’avion en quelques clics, c’est possible. Mais si vous ne voulez pas payer trop cher, vous devrez accorder plus de temps à vos recherches. Nos 5 astuces pour obtenir les meilleurs tarifs.

Départ en vacances : comment faire des économies ?

Vadrouiller à travers le monde a un prix ! Mais votre départ en vacances peut tout de même vous coûter beaucoup moins cher si vous suivez les quelques règles de base du voyageur économe. Préparez bien votre séjour à l’avance : cela vous permettra de faire des économies importantes !

Couchsurfing, wwoofing, PVT : voyager sans trop dépenser

"Le couchsurfing et le wwoofing permettent de faire des économies de logement, et le Programme Vacances Travail (PVT) de gagner de l'argent à l'étranger pour financer son périple", explique Julie, co-fondatrice du site PVTistes. Pour de longs séjours, certains cumulent même ces trois solutions. Suivez le guide !

Wwoofing : voyagez économique et écolo

Après avoir été "wwoofeuse" pendant 18 mois au Canada, en Nouvelle-Zélande et au Japon, Nathalie Jouat Bonniot a publié Wwoofing pour des vacances solidaires, économiques et écologiques aux éditions Democratic Books. Interview.

Le PVT pour financer son voyage

Partir dans le cadre du Programme Vacances Travail (PVT) est une bonne occasion de visiter d'autres pays avec l'argent gagné sur place. "Mais attention, il faut quand même avoir économisé avant son départ", prévient Julie Meunier, co-fondatrice du site PVTistes. Interview.

Loger chez l'habitant : vos témoignages sur le couchsurfing

"La première fois que j'ai fait du couchsurfing, j'avais du mal à croire que j'allais vraiment loger chez l'habitant gratuitement !", raconte Sofiane. Cette expérience lui a donné envie d'accueillir à son tour des personnes souhaitant couchsurfer. Comme elle, Loïc et Agathe ont testé. Ils témoignent.