Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 5 (4 votes)

Des métiers autour de la mort à la fois effrayants et fascinants

Des métiers autour de la mort à la fois effrayants et fascinants
© Robert Hoetink / Fotolia

Thanatopracteur, médecin légiste, maître de cérémonie, gérant d’une entreprise de pompes funèbres… Leur point commun ? Tous côtoient la mort au quotidien. À quoi ressemble une journée de travail avec la “Grande Faucheuse” ? Des professionnels nous livrent leur parcours sur ces boulots pas comme les autres.

 


Thanatopracteur, conseiller funéraire, maître de cérémonie, médecin légiste... La mort leur va si bien

Les métiers liés à la mort effraient mais surtout fascinent. Nous avons décidé de partir à la découverte du funéraire. Un secteur loin d'être à l'agonie qui recrute dans des activités de conseil, cérémonie ou soins aux défunts.

Thanatopracteur, conseiller funéraire... Pas facile de parler de son métier !

Annoncer que l'on travaille au contact quotidien de la mort produit toujours son petit effet ! Entre rejet catégorique et curiosité exagérée, les réactions sont parfois pesantes. Claire, thanatopracteur au Service de thanatopraxie parisien, et Isabelle, conseiller funéraire à L'Autre Rive, ont appris à les gérer avec humour.

Thanatopracteur : je travaille sur le corps de personnes décédées

À 24 ans, Claire est thanatopracteur au Service de thanatopraxie parisien. Elle pratique des soins de conservation et d'hygiène sur les corps de personnes décédées. Sa profession fait peur à la plupart des gens. Pourtant, c'est avec naturel et décontraction qu'elle nous explique pourquoi elle a choisi ce métier où l'on côtoie la mort au quotidien. Interview.

Maître de cérémonie : j'organise la cérémonie funéraire avec la famille

Maître de cérémonie, ça vous dit quelque chose? Myriam, 31 ans, pratique ce métier depuis deux ans au crématorium du Père-Lachaise, à Paris. Pour elle, le plus important est de réaliser une cérémonie à l'image de la personne décédée. Elle nous parle des différentes facettes de sa profession encore peu connue. Témoignage.

Conseiller funéraire : j'aide les familles et j'organise les enterrements

Passionnée par son métier, Isabelle est conseiller funéraire depuis deux ans. Elle nous raconte son quotidien, de quelle façon elle accompagne les familles en deuil. Son témoignage. 

Médecin légiste : mon métier me permet d'apprivoiser la mort

Le professeur Éric Baccino, chef de service de médecine légale au centre hospitalier universitaire (CHU) Lapeyronie à Montpellier, nous dévoile les dessous de son métier passionnant et plus varié que l’on ne croit : celui de médécin légiste.