Notez !
Aucun vote pour l'instant.

Attentats, vivre-ensemble : des jeunes témoignent

Attentats, vivre-ensemble : des jeunes témoignent

Cela fait un an que des attentats ont touché la ville de Paris. Ils ont entre 15 et 25 ans et vivent à Paris, Toulouse, Angoulême, Marseille, Strasbourg... Ils s'étaient mobilisés pour montrer leur solidarité à travers des dessins, des vidéos, des débats… Ces jeunes reviennent sur ces événements tragiques et nous racontent leur vision du vivre-ensemble. 


Après attentat : entre peur et incompréhension, les jeunes restent optimistes

Comment réagit-on à des événements aussi tragiques quand on a 15, 20 ou 25 ans ? Comment imagine-t-on l’avenir ? Djemba, Bérengère, Tadjidine, Juliette, Salomé, Adem et Margaux nous racontent leurs émotions, leurs espoirs et leur vision du vivre-ensemble.

Après attentat : des jeunes mobilisés pour le vivre-ensemble

Suite aux attentats du 13 novembre, étudiants et lycéens ont voulu exprimer leurs émotions et faire passer un message de paix. Vidéos, dessins, débats, lettre au président de la République.... Présentation de projets qui ont touché un large public.

Nadjib, à l'initiative de #NousSommesUnis : c'est l’expression d’une émotion et d’une solidarité

En première année de master métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation (MEEF), Nadjib souhaite devenir professeur des écoles. Le jeune Toulousain est également membre de l’association Étudiants musulmans de France (EMF). Suite aux attentats du 13 novembre, il a réalisé le projet #NousSommesUnis.

Anaïs et Marie, lycéennes : les débats ont permis aux élèves de mieux comprendre les événements

Après les attentats du 13 novembre, Anaïs et Marie ont organisé des débats dans plusieurs classes de leur lycée. Elles expliquent ce qui les a motivées.

Juliette : il faut favoriser l’ouverture culturelle pour lutter contre le radicalisme

À 22 ans, Juliette est en master 2 management et gestion publique à Sciences Po Strasbourg. Les attentats lui ont donné envie d’agir et de lutter contre l’obscurantisme et le radicalisme. Témoignage.

Geoffrey : à 21 ans, on n'a pas envie d'avoir peur

Originaire de Clermont-Ferrand, Geoffrey a terminé ses études de journalisme en novembre 2015. Il travaille actuellement pour une chaîne spécialisée dans le sport. Il habite dans le 11e arrondissement de Paris, là où se sont déroulés les attentats de janvier et de novembre.

Tolérance, respect, paix… Des lycéens expriment leur solidarité

À l’image d'Inside Out de l’artiste JR, des portraits géants de jeunes ont été installés sur la façade d'un lycée, en Alsace. Un projet qui a permis à 126 lycéens de s'exprimer sur la paix, la tolérance et le vivre-ensemble, après les attentats de 2015.