Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 3.5 (4 votes)

Master information communication

Assistant de communication (Visuel)
© pressmaster - Fotolia

Le master est une formation universitaire qui se prépare sur 2 ans et est organisé en 4 semestres (S1 S2 S3 S4) correspondant à 120 crédits. Il propose une orientation professionnelle, recherche ou indifférenciée. L’architecture du master et l’organisation des études est propre à chaque établissement.

Objectif du Master information communication

Le master information communication a pour objectif d’apporter aux étudiants une culture commune de haut niveau en sciences de l’information et de la communication ainsi que les connaissances théoriques et pratiques utiles pour l’exercice de nombreux du secteur (communication d’entreprise, marketing, publicité, médias…).

Conditions d'accès

Le master information et communication est accessible en M1 prioritairement après une licence information communication ou après les licences lettres modernes et sciences du langage parcours communication. Il est également ouvert aux étudiants titulaires d’une licence en sciences humaines et sociales, en droit, en lettres ou en langue sous condition d’une validation des acquis professionnels. A noter la spécificité du Celsa qui recrute sur concours à bac + 2 pour un cursus sur 3 ans (L3, M1, M2) et à bac + 4 pour une entrée en M2.

En M2, l’accès se fait après une 1ère année de master information communication, en lettres en sciences humaines et sociales (accès sur dossier et entretien).

Organisation et contenu de la formation

Il est proposé sur 2 ans (M1 ou M2) ou sur un an (M2) selon les établissements. Chaque année totalise environ 400 heures d’enseignements et au minimum 1 stage. En 2e année, un stage obligatoire de 6 mois donne lieu à un mémoire et une soutenance devant un jury.

Dans le cadre d’un cursus sur 2 ans, la 1ère année s’articule autour d’un tronc commun et d’options pré-professionnalisantes. Au programme : fondements approches théoriques de l’information communication, savoirs transversaux et pratiques professionnelles…

L’année de M2 est consacrée à une spécialisation. Le choix est large puisqu’il existe plus d’une centaine de parcours différents :
- dans le domaine de la communication : management de la communication ; communication des entreprises et des organisations internationales…
- dans le domaine des médias : médias informatisés et stratégies de communication ; médias et mondialisation…
- dans le domaine des activités culturelles : journalisme culturel ; ingénierie des échanges interculturels …
- dans le domaine de l’information : contrôle, exploitation et intelligence des données ; documents électroniques et flux d’informations…

L’organisation et la nature des enseignements dispensés en M2 dépendent bien évidemment du parcours choisi.
Ainsi, un M2 en communication des entreprises et des institutions privilégiera les outils et méthodes destinés à analyser, concevoir et produire plans et actions de communication interne et externe (psychologie et sociologie de la communication, les différents types de communication, droit et économie de la communication, supports et moyens de la communication…).
Le M2 droit des médias et de la communication se concentrera quant à lui sur les règlementations juridiques (droit de la propriété littéraire et artistique, droit de la communication audiovisuelle/web/presse écrite).
Quant au M2 communication politique et publique, il ciblera les règles et pratiques propres à ces secteurs (analyse du contexte, élaboration de plans de communication).

En Alternance

Le master professionnel information communication peut se faire en alternance contrairement au master recherche.

Débouchés professionnels après ce Master

A l’image des multiples spécialités proposées, le master information communication ouvre un large choix de secteurs d’activités et de professions :
-  Communication en entreprise, en agence ou dans les collectivités territoriales (attaché de presse, chargé de communication interne/externe/événementielle, chargé d’études, consultant, média planner, webmaster, community manager),
- journalisme (journaliste d’entreprise, webmestre),
- métiers de la documentation et de l’édition (responsable éditorial, responsable de cession de droits, libraire, bibliothécaire, record manager, knowledge manager, doc controller, administrateur de système d'information documentaire),
- métiers de la culture ou de l’image,
- métiers des RH et de la formation…
Il permet aussi de candidater aux concours pour les métiers de l’enseignement, de la fonction publique d’état.

évolution de carrière
Après quelques années d'expérience, le titulaire du master information communication peut gagner en responsabilités managériales et devenir  par exemple directeur de département ou de service.

Poursuite d'études

Les titulaires du master pro information communication peuvent poursuivre vers un mastère spécialisé ou un MBA du domaine pour renforcer leurs compétences en management, en marketing ou dans un type de communication particulier. Ils peuvent également rejoindre une école de commerce.

Les titulaires du master recherche information communication s’orienteront quant à eux vers le doctorat sciences de l’information et de la communication pour devenir enseignant chercheur ou intégrer des organismes d’études ou de conseils.

Métiers en relation avec Master information communication

  1. Chargé d'études marketing
  2. Journaliste
  3. Responsable de communication

Diplômes similaires Master information communication

  1. BTS Communication
  2. Licence Information Communication

© CIDJ, 06/2015