Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 3.7 (3 votes)

Master finance

Analyste financier (Visuel)
© Fotolia - Lario Tus


Le master est un diplôme universitaire de niveau I qui se prépare en 2 ans (M1, M2) après une licence ou une licence professionnelle, soit Bac+5.. Il correspond à 120 crédits (ECTS) organisés en 4 semestres (S). Le master propose une orientation professionnelle, recherche ou indifférenciée.

Objectif du Master finance

Le master finance a pour objectif de former de jeunes cadres diplômés aux métiers de la finance, du management stratégique des entreprises, du contrôle de gestion.

Conditions d'accès

Pour s’inscrire dans une spécialité de M2 du master finance, il faut avoir validé un M1 du même domaine (droit, économie-gestion, IEP) ou une équivalence. Pour accéder en M1, il faut une licence du même domaine. Le passage du M1 en M2 est généralement très sélectif (dossier, test, entretien).

Organisation et contenu de la formation


Par une méthodologie adaptée et une formation à la carte, l’étudiant construit progressivement son projet par l’acquisition de compétences en finances publiques, finances des collectivités territoriales, finances et stratégie, finances d’entreprise et pratique des marchés, banque et bourse, finances et probabilités, qui peuvent constituer autant de spécialisations selon le parcours proposé.

La formation se fonde sur des unités d’enseignement (UE), comprend des cours magistraux, des conférences, des TD, donne lieu à la rédaction d’un mémoire et au suivi d’un stage obligatoire en entreprise.

Ainsi par exemple, pour un master 2 indifférencié finances spécialité finance-contrôle-diagnostic, on rencontre le schéma des options suivants :

-    S3 : 5 cours au choix 23h, 3 ECTS): audit légal, diagnostic de la fonction commerciale, diagnostic des ressources technologiques, diagnostic financier des groupes, fiscalité des décisions financières, performance et développement, outils spécifiques du contrôles de gestion, anglais des affaires… ;

-    S4 : 5 cours au choix (23h, 3 ECTS) : audit interne et management du risque, entreprise en difficulté, financement de l’entreprise, mesures de la performance et pilotage, private equity et financement structuré, construction d’un projet de recherche…

Au cours du 4e semestre : séminaire international, méthodologie du mémoire, stage obligatoire.

Le master finance se prépare en 1 an après un M1 du même domaine ou en 2 ans, en voie initiale, par alternance, en formation continue, par la VAE (validation des acquis de l’expérience). Le master finance se fait à l’université notamment en IAE, en école de commerce ou en IEP.

Pour s’inscrire dans une spécialité de M2 du master finance, il faut avoir validé un M1 du même domaine

En Alternance

OUI

Débouchés professionnels après ce Master

Les titulaires d’un master finance sont des cadres directement opérationnels qui s’insèrent dans les cabinets comptables, sociétés d’audit et de conseil ; les banques et compagnies d’assurance ; les départements Corporate Finance des grands groupes industriels et commerciaux.

Selon les contextes, on trouve des postes d’analyste financier, chargé d’affaires en fusion-acquisition, contrôleur de gestion, auditeur en cabinet, gestionnaire de trésorerie, gérant de portefeuille, sales-trader.

Evolution : avec de l’expérience, manager, directeur financier, consultant, sont des évolutions possibles

Poursuite d'études

Le master finance conduit à la vie professionnelle. Cependant, les étudiants en parcours recherche peuvent se diriger vers un doctorat (bac+8). En fonction de leur projet professionnel personnel, certains intègrent une fin de cursus d’une grande école de commerce-gestion.

S’inscrire en mastère spécialisé (MS) pour une formation pointue et payante d’un an est une possibilité.

Une formation complémentaire post-master à l’étranger est la bienvenue.

© CIDJ, 03/2015