Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 5 (1 vote)

Master Environnement

Responsable hygiène, sécurité, environnement (Visuel)
© L.Mignaux - Meeddm

Le master est un diplôme universitaire de niveau I qui se prépare en 2 ans (M1, M2) après une licence ou une licence professionnelle, soit Bac+5.. Il correspond à 120 crédits (ECTS) organisés en 4 semestres (S). Le master propose une orientation professionnelle, recherche ou indifférenciée.

Objectif du Master Environnement

Le master environnement a pour objectif de former des experts, des chercheurs à même de comprendre, d’analyser et résoudre des problématiques d’ordre environnemental et écologique. Il prépare également des cadres opérationnels aux aspects techniques, juridiques, et de gestion des impacts décisionnels sur le milieu naturel.

Conditions d'accès

Pour s’inscrire dans une spécialité de M2 environnement il faut avoir validé un M1 du même domaine. Pour accéder en M1, il faut une licence ou une licence pro en adéquation avec la discipline dominante choisie, soit une licence sciences de la Terre, biologie option écologie, chimie, biochimie, physique. Le passage de la licence en M1 et du M1 en M2 est généralement très sélectif (dossier, test, entretien).

Organisation et contenu de la formation

Le master environnement porte différents intitulés selon les universités et présente de nombreux parcours et spécialités : développement durable et management environnemental ; environnement et risques ; géographie et environnement ; sciences de la santé et environnement ; gestion de l’environnement…

La formation se fonde sur des unités d’enseignement (UE), comprend des cours magistraux (CM), des TD et des TP.

Ainsi par exemple, pour un master 2 professionnel Surveillance et gestion de l’environnement, on rencontre le schéma suivant :
- S1 UE : connaissance de l’entreprise ; environnement et société ; techniques de surveillance ; instrumentation ; surveillance de l’eau ; surveillance de l’air ; langues. Soit 220 h CM, 39 h TD et 140 h TP + 8 jours de terrain,
- S2 UE : applications bureau d’études, conduite d’un projet par groupe (50 h de travail personnel) ; stage professionnel de 6 mois en entreprise.

Le master environnement se prépare en voie initiale, par alternance, en formation continue, par la VAE (validation des acquis de l’expérience).

En Alternance

Oui pour un laster pro.

Débouchés professionnels après ce Master

Les titulaires d’un master environnement s’insèrent dans toutes les branches professionnelles concernées : environnement, éco-industries, agriculture biologique, aménagement du territoire, éco-construction, énergies renouvelables, éco-tourisme, éco-conception, économie solidaire, gestion des déchets, biodiversité des milieux.

Le master environnement conduit aux métiers de chargé de projets, d’études ou de mission, éco-conseiller, manager environnement, responsable HSE, ingénieur-conseil, expert en risques naturels et technologiques (risk-manager), enseignants-chercheurs, juristes et communicants.

Les activités se situent principalement dans les agences spécialisées, l’administration de l’Etat, les services HSE des collectivités territoriales, les labos et les chaines de production des entreprises de l’agroalimentaire, le négoce de produits agricoles, les organismes environnementaux experts dans les pays en voie de développement et les ONG.

Poursuite d'études

Le master environnement mène à la vie professionnelle. Cependant, les étudiants en parcours recherche peuvent se diriger vers un doctorat (bac+8). En fonction de leur projet professionnel personnel (PPP), certains intègrent une école d’ingénieur spécialisée. S’inscrire en mastère spécialisé (MS) pour une formation pointue et payante d’un an est une possibilité.

Diplômes similaires Master Environnement

  1. Licence pro environnement
  2. Master développement durable
  3. Master qualité

© CIDJ, 06/2015