Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 5 (1 vote)

Master droit social

Avocat (Visuel)
© Fotolia/Chlorophylle

Le master est un diplôme universitaire de niveau I qui se prépare en 2 ans (M1, M2) après une licence ou une licence professionnelle, soit Bac+5.. Il correspond à 120 crédits (ECTS) organisés en 4 semestres (S). Le master propose une orientation professionnelle, recherche ou indifférenciée.

Objectif du Master droit social

Le master droit social s’adresse à des étudiants soucieux d’acquérir une solide formation générale doublée d’une spécialisation progressive pratique en droit du travail, droit des relations professionnelles, droit de l’entreprise, droit syndical, droit de la protection sociale, droit de la santé.

Conditions d'accès

Pour s’inscrire dans une spécialité de M2 du master droit social, il faut avoir validé un M1 du même domaine (droit, économie) ou une équivalence. Pour accéder en M1, il faut une licence du même domaine. Le passage du M1 en M2 est généralement très sélectif (dossier, test, entretien).

Organisation et contenu de la formation

Le master est un diplôme universitaire qui se prépare en 2 ans (M1, M2) après une licence ou une licence professionnelle. Il correspond à 120 crédits (ECTS) organisés en 4 semestres (S). Le master propose une orientation professionnelle, recherche ou indifférenciée.

La formation se fonde sur des unités d’enseignement (UE), comprend des cours magistraux, des TD, des conférences, des séminaires et donne lieu à la rédaction d’un mémoire et au suivi d’un stage obligatoire en entreprise.

Ainsi par exemple pour un master 2 professionnel droit social, spécialité droit et pratique des relations du travail, on rencontre le schéma suivant :
-    S3 : UE1 droit du travail, droit de l’emploi (30h 12 ECTS) ; UE2 droit du travail et nouvelles technologies (20h 3 ECTS), gestion des RH (20h 3 ECTS), droit social européen (20h 3 ECTS) ; UE3 exposé (20h 9 ECTS) ;
-    S4 : UE4 relations collectives (30h 6 ECTS), droit pénal du travail (30h 6 ECTS) ; UE5 droit du travail et secteur public (20h 3 ECTS), relation du travail et entreprise en difficulté (20h 3 ECTS), restructuration entreprise (20h 3 ECTS) ; UE6 mémoire (9 ECTS).

Le master droit social se prépare en 1 an après un M1 du même domaine ou 2 ans en voie initiale, par alternance, en formation continue, par la VAE (validation des acquis de l’expérience).

En Alternance

Oui pour un master professionnelle.

Débouchés professionnels après ce Master

Les titulaires d’un master droit social s’insèrent rapidement dans les entreprises. Ils y assurent des responsabilités d’encadrement. Ils occupent des postes de juriste d’entreprise, chargé de mission ou d’études, cadre RH.

Le secteur public recrute sur concours des inspecteurs du travail. Les organismes de sécurité sociale recrutent des cadres spécialisés. Les grandes associations et les organisations syndicales accueillent aussi ces bac+5. La fonction publique européenne offre des places de juriste spécialisé. Certains font le choix de l’exercice en indépendant comme avocat spécialisé (avec CAPA) ou consultant. Enfin, le M2 recherche débouche sur le métier d’enseignant-chercheur.

Evolution : inscription dans un plan de carrière

Poursuite d'études

Le master droit social conduit à la vie professionnelle. Cependant, les étudiants en parcours recherche peuvent se diriger vers un doctorat (bac+8). En fonction de leur projet professionnel personnel, certains poursuivent une formation complémentaire (autre M2, IEP, école de commerce/gestion, MS).

© CIDJ, 03/2015