Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 5 (1 vote)

Master contrôle de gestion

Contrôleur de gestion (Visuel)
© Pressmaster - Fotolia

Le master est un diplôme universitaire de niveau I qui se prépare en 2 ans (M1, M2) après une licence ou une licence professionnelle, soit Bac+5.. Il correspond à 120 crédits (ECTS) organisés en 4 semestres (S). Le master propose une orientation professionnelle, recherche ou indifférenciée.

Objectif du Master contrôle de gestion

Le master contrôle de gestion forme des cadres financiers maitrisant à la fois les techniques de contrôle de gestion et les systèmes d’information, capables d’appuyer les directions opérationnelles ou les directions générales dans leurs choix stratégiques. La formation a pour objectif de perfectionner des étudiants déjà initiés à la gestion dans cette spécialisation.    

Conditions d'accès

Le master contrôle de gestion est accessible après un M1 en gestion ou une école de commerce. Sélection sur dossier (test score IAE message, test d’anglais) et entretien.

Organisation et contenu de la formation

Le master est une formation universitaire qui se prépare sur 2 ans et qui est organisé en 4 semestres (S1 S2 S3 S4) correspondant à 120 crédits. Il propose une orientation professionnelle, recherche ou indifférenciée. L’architecture du master et l’organisation des études est propre à chaque établissement.


Le master contrôle de gestion est proposé sous des intitulés divers selon les établissements : contrôle de gestion et aide à la décision, contrôle de gestion et système d’information.

Le cursus est proposé sur 2 semestres. Il comprend 6 mois de formation (cours magistraux, TD, conférences) et un stage long (minimum 4 mois) réalisé en France ou à l’étranger qui donne lieu à un mémoire et à une soutenance devant un jury.

La formation totalise environ 400 heures d’enseignements qui s’organisent comme suit :
- Les outils du contrôle de gestion (100h) : Diagnostic et planification stratégique, business plan, comptabilité anglo-saxonne, traitement et recueil des données…
- Les systèmes d’information et d’aide à la décision (75h) : pilotage et outils d’aide à la décision, ERP et gouvernance…
- L’organisation des systèmes de contrôle (85h) : innovation et contrôle, contrôle de gestion et secteur d’activité…
- Interactivité, rôle et usage du contrôle de gestion (75h) : droit des affaires, management de projet et conduite du changement, théorie des organisations et RH, communication
- Les enjeux du contrôle de gestion (65h) : mesure et pilotage de la performance, modélisation économique, contrôle de gestion stratégique/social

Le master contrôle de gestion est proposé en formation initiale, en apprentissage ou dans le cadre de la formation continue. La formation est assurée à l’université ou dans des IAE (institut d’administration des entreprises) rattachés à des facultés.

En Alternance

Oui pour un master professionnalisant.

Débouchés professionnels après ce Master

Le titulaire du master contrôle de gestion exerce ses fonctions dans des administrations publiques ou parapubliques, des entreprises industrielles ou de services, des cabinets d’audit ou de conseil. Il occupe des postes de contrôleur de gestion, d’auditeur interne ou externe, de conseiller en organisation et en gestion, de planificateur stratégique, de responsable financier ou tout autre poste en relation avec la finance.

Evolution : a terme, il peut prendre en charge une direction financière, la responsabilité d’un service de contrôle de gestion ou accéder à un poste de direction générale.

Poursuite d'études

Après un master contrôle de gestion, il est possible de poursuivre vers un mastère spécialisé ou un MBA du domaine pour renforcer ses compétences managériales ou se spécialiser dans un créneau particulier (audit, performance opérationnelle et financière).

© CIDJ, 03/2015