Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 5 (1 vote)

Licence professionnelle production industrielle

Agent de maintenance en mécanique industrielle (Visuel)
© Craig Stocks - Fotolia

La licence professionnelle est un diplôme national d'enseignement supérieur de niveau II. Ce diplôme se prépare en 1 an effectué à l’université (IUT ou UFR) après un diplôme national sanctionnant deux années d'enseignement supérieur. Elle correspond à 60 crédits européens (ECTS) organisés en 2 semestres (S) et permet d’affiner une spécialisation ou d’acquérir une nouvelle compétence.

Elle vise l'insertion professionnelle avec 12 à 16 semaines de stage, ainsi que des missions professionnalisantes, appelées projets tutorés.

Objectif de la Licence professionnelle production industrielle

La licence pro production industrielle a pour objectif de compléter les compétences acquises par des bac+2 dans les domaines du génie mécanique, de la productique, de l’informatique industrielle. Ce diplôme forme des responsables techniques et des collaborateurs.

Conditions d'accès

La licence pro production industrielle est accessible aux titulaires d’un bac+2 (BTS/DUT/L2 Par exemple : BTS IPM, CPI, CRC, électrotechnique ; DUT GMP, GEII, GIM ; L2 sciences et technologies. L’inscription s’effectue sur titre et sur dossier, souvent après un entretien sélectif.

Organisation et contenu de la formation

La licence pro production industrielle compte de nombreuses spécialités. Par exemple, informatique industrielle et productique, contrôle métrologie assurance qualité, conception et fabrication de produits, design matériaux et modélisation.

Les enseignements s’organisent en cours magistraux (CM), travaux dirigés (TD) et travaux pratiques (TP). Ils se composent d’unités d’enseignement (UE) fondamentales et complémentaires professionnalisantes.

Ainsi, une licence pro production industrielle spécialité management des processus industriels propose en alternance 96h de CM, 97h de TD, 255h de TP et 140h consacrée au projet personnel. Exemple de répartition :
UE connaissances fondamentales appliquées au métier : 32h75 CM, 32h75 TD, 45h50 TP,
UE compétences générales du métier : 21h CM, 17h5 TD, 49h TP,
UE management et connaissance de l’entreprise : 31h50 CM, 31h50 TD 38h50 TP,
UE conception mécanique assistée par ordinateur : 10h50 CM, 10h50 TD, 126h TP,
UE amélioration des processus de production :14h CM, 14h TD, 119h TP,
UE animation et pilotage des flux industriels : 14h CM, 14h TD, 119h TP,
UE métrologie : 14h CM, 7h TD, 126h TP.

La licence pro production industrielle se prépare par la voix initiale en 1 an, en alternance (voie conseillée), en formation continue, par la voie de la VAE (validation des acquis de l’expérience).

En Alternance

La voie de l'alternance est recommandée.

Débouchés professionnels après cette Licence pro

Les titulaires d’une licence pro production industrielle s’insèrent facilement dans les entreprises valorisant la mécanique et l’informatique industrielles, la maintenance, l’automatique, la productique, la robotique. Ainsi les secteurs automobile, aérospatial, ferroviaire ainsi que les bureaux d’études en design de produits industriels (électroménager, hifi) sont pourvoyeurs d’emplois.

On y rencontre des dessinateurs-projeteurs, des techniciens en systèmes robotisés, des architectes géomètres en carrosserie, des concepteurs industriels, des techniciens

Poursuite d'études

La licence pro vise l’insertion professionnelle immédiate. Cependant, il est possible de poursuivre ses études en master pro (bac+5). Par exemple, selon son projet professionnel, la spécialité choisie en licence pro et l’évaluation de son dossier : ingénierie mécanique, conception-industrialisation-innovation, mécatronique, informatique industrielle, productique. Intégrer une école d’ingénieur spécialisée reste une piste envisageable mais sélective.

© CIDJ, 03/2015