Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 5 (1 vote)

Licence pro Travaux publics

Chef de chantier (Visuel)
© Pressmaster Fotolia

La licence professionnelle est un diplôme national d'enseignement supérieur de niveau II. Ce diplôme se prépare en 1 an effectué à l’université (IUT ou UFR) après un diplôme national sanctionnant deux années d'enseignement supérieur.

Elle correspond à 60 crédits européens (ECTS) organisés en 2 semestres (S) et permet d’affiner une spécialisation ou d’acquérir une nouvelle compétence. Elle vise l'insertion professionnelle avec 12 à 16 semaines de stage, ainsi que des missions professionnalisantes, appelées projets tutorés.

Objectif de la Licence pro Travaux publics

La licence pro travaux publics a pour objectif de former des cadres polyvalents dans l’étude et la conduite de projet dans les phases de management, qualité, prévention des risques et maîtrise des coûts dans les secteurs des travaux publics et du génie civil. Elle vise à former des conducteurs de chantiers.

Conditions d'accès

La licence pro travaux publics est accessible aux titulaires d’un bac+2 (BTS/DUT/L2). Par exemple : BTS travaux publics, BTS bâtiment, BTS maintenance et après-vente des engins de TP ; DUT génie civil-construction durable. L’inscription s’effectue sur titre et sur dossier, souvent après entretien sélectif.

Organisation et contenu de la formation

La licence pro travaux publics compte différentes spécialités. Par exemple, métiers de la route, infrastructures ferroviaires, encadrement chantier.

Les enseignements s’organisent en cours magistraux (CM), travaux dirigés (TD) et travaux pratiques (TP). Ils se composent d’unités d’enseignement (UE) fondamentales et complémentaires professionnalisantes. Des parcours différentiés sont également proposés.

Ainsi par exemple, une licence pro L3 travaux publics spécialité techniques routières parcours suivi de chantier s’organise de la manière suivante :

- Semestre 5 : UE enseignement général (droit, éco, communication, langues) 100h ; UE 2 enseignement spécifique (topographie routière, construction de projet CAO, VRD) 110h ; UE 3 techniques routières (voirie, géométrie, tracé, assainissement) 120h ; projet tutoré 70h ;

- Semestre 6 : UE5 organisation et méthodes de chantier (matériels, organisation, étude de prix, planning, sécurité) 90h ; UE 6 projet tutoré 40h.

Un stage obligatoire de 490h en entreprise se tient au deuxième trimestre.

La licence pro travaux publics se prépare par la voix initiale en 1 an, en formation continue, par la voie de la VAE (validation des acquis de l’expérience).

En Alternance

La voie de l'alternance est une bonne préparation pour l'insertion professionnelle.

Débouchés professionnels après cette Licence pro

Les titulaires d’une licence pro travaux publics trouvent un emploi dans les entreprises (PME et grands groupes) de travaux publics et de génie civil qui œuvrent dans la construction ou la rénovation d’ouvrages d’art, silo, pont, viaduc, terrassement, canalisation, aéroport, infrastructure portuaire, bâtiments industriels.

Ils occupent des postes de chef de chantier, conducteur de travaux, technicien de bureau d’études, gestionnaire de production, assistant des services techniques, projeteur VRD/routes.

Evolution : l'enacadrement sur le terrain, les projets en bureau d'études, la mobilité en France et à l'étranger sont les principales évolutions professionnelles.

Poursuite d'études

La licence pro vise l’insertion professionnelle immédiate.

Cependant, il est possible de poursuivre ses études en master pro (bac+5). Par exemple, selon son projet professionnel, la spécialité choisie en licence pro et l’évaluation de son dossier : génie civil et construction, ingénierie de la maîtrise d’œuvre, marchés et travaux publics, travaux publics et maritimes.

Intégrer une école d’ingénieur spécialisée reste une piste envisageable mais sélective.

Diplômes similaires à la Licence pro Travaux publics

  1. BTS TP - Travaux publics

© CIDJ, 06/2015