Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 5 (1 vote)

Licence LLCE Licence langues, littératures et civilisations étrangères

Traducteur (Visuel)
© Fotolia/Edyta Pawlowska

La licence est un diplôme universitaire qui se prépare en 3 ans (L1, L2, L3) après le bac. Elle correspond à 180 crédits européens (ECTS) organisés en 6 semestres. C’est un diplôme national de niveau II délivré par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche.

Objectif de la Licence LLCE Licence langues, littératures et civilisations étrangères

La licence LLCE (langues, littératures et civilisations étrangères) est une formation centrée sur deux objectifs, linguistique et culturel : acquisition d’un bon niveau dans une langue étrangère tout en débutant un travail de réflexion global.

L’étudiant est invité à enrichir sa connaissance de la culture linguistique choisie (anglais, allemand, italien, espagnol, russe, langues nordiques, chinois…)  par des cours de civilisation et de littérature.

Conditions d'accès

La première année de licence langues, littératures et civilisations étrangères – LLCE - est accessible aux bacheliers, en particulier les titulaires du bac L, ES et S. Les étudiants non bacheliers, titulaires d’un DAEU (diplôme d’accès aux études supérieures) option A, peuvent s’inscrire en licence LLCE. L’inscription en première année de licence s’effectue en ligne sur admission-post bac.

Organisation et contenu de la formation

L’organisation de la licence LLCE s’articule autour d’un socle de connaissances : civilisation, littérature, traduction, grammaire, linguistique, histoire. Le système des options permet de personnaliser son parcours en développant un domaine particulier : deuxième langue, documentation, FLE,  métiers de l’enseignement, audiovisuel, traduction.

La formation comprend des enseignements théoriques, méthodologiques et appliqués. Les cours magistraux (CM) en amphi alternent avec des travaux dirigés (TD). Ainsi on peut rencontrer le schéma suivant pour un parcours LLCE anglais :
-    en L1 : anglais (compréhension, grammaire, oral) 138h ; littératures anglophones 72h ; civilisations anglophones 72h…,
-    en L2 : version-thème-oral anglais 120h ; allemand 90h ; civilisation américaine 36h ; littérature britannique 36h…,
-    en L3 : oral-thème-version anglais 120h ; linguistique énonciative 36h ; phonétique/phonologie 36h…

Des séjours à l’étranger dans le cadre d’Erasmus, sous le statut de lecteur ou d’assistant sont indispensables à la formation LLCE.

La licence langues, littératures et civilisations étrangères - LLCE - se prépare par la voix initiale en 3 ans à temps plein ou en formation continue. Ceux qui peuvent faire valoir une expérience dans le domaine linguistique ont la faculté de recourir à la VAE (validation des acquis de l’expérience).

En Alternance

La LLCE ne se prépare pas par alternance.

Débouchés professionnels après cette Licence

Les diplômés en licence LLCE s’insèrent dans différents domaines. L’enseignement offre de nombreux postes (niveau master bac +5). La traduction et l’interprétariat sont les débouchés naturels des études de langues. Les métiers de la culture, de l’édition, du journalisme, de la communication, de la documentation, du tourisme et de l’hôtellerie sont accessibles avec une formation spécialisée complémentaire.

On rencontre donc des professeurs des écoles, des professeurs de langues, des guides interprètes, des traducteurs, des managers culturels, des charges de communication, des assistants commerciaux.

Evolution : les titulaires d’une licence LLCE, avec expérience professionnelle prendront des responsabilités d’encadrenmnt et ka conduite de projet.

Poursuite d'études

La licence langues, littératures et civilisations étrangères – LLCE - n’est pas toujours suffisante pour une bonne insertion professionnelle. Il est conseillé de poursuivre ses études en se spécialisant et en se professionnalisant.

D’abord en master professionnel ou de recherche, selon son dossier : didactique des langues étrangères, enseignement de l’espagnol, enseignement et formation en langues, formation et enseignement professionnel, anglais des affaires.

Il est ensuite possible de s’inscrire en doctorat pour la recherche (bac+8).
Enfin, intégrer sur concours une école d’interprétariat ou de traduction (ESIT ou ISIT) est une piste tout à fait envisageable.

Les écoles de commerce et de tourisme ne sont pas à négliger.

© CIDJ, 02/2015