Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 5 (1 vote)

DUT GTE - Génie thermique et énergie

Monteur en installations thermiques (Visuel)
© Ernest Prim - Fotolia

Le GTE - Génie thermique et énergie se prépare en deux ans après un bac techno STI2D ou STL ou série S. C’est un diplôme national de niveau III qui se prépare dans un IUT (Institut universitaire de technologie) rattaché à une université et délivré par le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Il s’effectue en formation initiale, en alternance, en formation continue, par la VAE (Validation des acquis de l’expérience).

Objectif du DUT GTE - Génie thermique et énergie

Le titulaire du DUT GTE intervient sur l’ensemble des activités relatives à la production, à l’utilisation et à la gestion optimale de l’énergie thermique sous les aspects techniques, économiques et environnementaux.

Conditions d'accès

Le DUT GTE est accessible en priorité aux bacheliers STI2D, STL, S. Les titulaires du bac pro technicien de maintenance des systèmes énergétiques et climatiques peuvent postuler avec un bon dossier scolaire. L’entrée en DUT est très sélective (dossier, entretien et, quelquefois, tests). L’inscription en DUT s’effectue en ligne sur Admission-PostBac.

Organisation et contenu de la formation

La formation est organisée en 4 semestres (2 100h). Le diplôme est structuré autour d’un cœur de compétences complété  par des modules que l’étudiant choisit en fonction de son projet personnel et professionnel (PPP), selon qu’il souhaite un parcours d’insertion professionnelle ou de poursuite d’études.

Au programme,
- des connaissances générales (mathématiques, thermodynamique, énergie, environnement, enjeux énergie-climat, mécanique des fluides, acoustique, communication, méthodologie, ouverture culturelle, connaissance de l’entreprise, PPP, anglais. 440h en 1re année, 256h en 2e,
- des connaissances techniques (électricité, informatique, mécanique, transferts thermiques, propriétés des matériaux, régulation, combustion, échangeurs, maitrise de l’énergie et énergies renouvelables, développement de l’autonomie. 308h en 1re année, 364h en 2e),
- des connaissances professionnelles (mesure, métrologie, techniques du génie thermique, bureau d’études, automatisme et circuits, thermique des locaux, technologie des systèmes thermiques, électrothermie, traitement de l’air et thermique des locaux, éclairage, machines thermiques, machines frigorifiques, PPP, projet tutoré. 296h en 1re année, 160h en 2e).

Un stage, d’une durée de 10 semaines minimum et de préférence au cours du dernier semestre, est obligatoire.

En Alternance

OUI

Débouchés professionnels après ce DUT

Les titulaires du DUT GTE travaillent dans les entreprises des industries de production chimiques, agroalimentaires, métallurgiques, de transport, avec un fort pourcentage dans le BTP.

Ils s’insèrent dans des équipes spécialisées ou polyvalentes des services, départements et ateliers des l’industrie. Ils sont techniciens de recherche, techniciens essais sur prototype, responsable de production en usine, technicien thermicien, responsable d’une production de chauffage, technico-commercial, expert technique.

Evolution : le titulaire du DUT génie thermique et énergie pourra devenir chef de projet, collaborateur d’architecte ou créer sa propre entreprise.

Poursuite d'études

Ceux qui ont choisi le parcours insertion professionnelle entrent dans la vie active. Ceux qui ont opté pour la poursuite d’études se dirigent en licence pro orientée vers des spécialisations en bâtiment, énergies, génie climatique et thermique, environnement. Le titulaire du DUT GTE pourra également intégrer, après concours, une école d’ingénieur.

© CIDJ, 06/2015