Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 5 (1 vote)

Diplôme d’expertise comptable - DEC

Diplôme d’expertise comptable - DEC
© Fotolia - photlook

Le diplôme d’expertise comptable (DEC) est nécessaire à l‘exercice de la profession d’expert-comptable. Le DEC est le résultat de 8 années d’études supérieures. C’est un titre professionnel délivré après inscription au tableau de l’ordre des experts-comptables.

Objectif du Diplôme d’expertise comptable - DEC

Le titulaire du DEC remplit diverses missions : audit, comptabilité, conseil et assistance, notamment diagnostic et conseil en organisation générale, administrative et comptable, aide à la décision, conseil en matière fiscale et juridique, mise en place de systèmes informatiques spécialisés.

Conditions d'accès

Pour se présenter au DEC et devenir expert-comptable et s’inscrire au tableau de l’ordre, il faut avoir obtenu le DCG (diplôme de comptabilité et de gestion) à bac + 3, le DSCG (diplôme supérieur de comptabilité et de gestion) à bac + 5 et avoir accompli un stage professionnel validé par attestation, après trois ans en tant qu’expert-comptable stagiaire salarié.

Organisation et contenu de la formation

L’examen du DEC comporte trois épreuves :

-    épreuve écrite portant sur la révision contractuelle et légale des comptes (cas pratique à résoudre en 4h30),
-    épreuve écrite sous forme de QCM portant sur la réglementation professionnelle et la déontologie,
-    soutenance d’un mémoire en rapport avec l’activité d’expert-comptable ou de commissaire aux comptes.

L’inscription à l’examen du DEC s’effectue auprès du service académique des examens et concours. Les sessions ont lieu en mai et en novembre.

La préparation au DEC prend différentes formes : journée de formation, programme optionnel assuré par les instituts régionaux de formation de la profession, session de coaching mémoire, e-learning.

A titre d’exemple, on rencontre l’organisation suivante, en modules sur un an : audit 28 h ; actualisations juridiques et comptables 7 h ; réglementation professionnelle et déontologie 7 h ; méthodologie du mémoire 7 h ; rédaction notice et plan détaillé 3 h ; entrainement à la soutenance 4 h.

Le diplôme d’expertise comptable (DEC) se prépare en voie initiale, par alternance ou par la VAE (validation des acquis de l’expérience).

En Alternance

Le DEC se prépare aussi en alternance.

Débouchés professionnels après ce Diplôme spécifique

Les titulaires du diplôme d’études comptables (DEC)  sont insérés dans le monde professionnel depuis au moins les trois ans de leur stage obligatoire. D’autres sont manager de risque, responsable consolidation, auditeur comptable, chef comptable, contrôleur de gestion, directeur comptable.

Avec le DEC, ils deviennent experts-comptables en titre et doivent s’inscrire à l’Ordre des experts-comptables.

90 % des experts-comptables sont aussi commissaires aux comptes (contrôle légal). Ils doivent avoir réalisé au moins deux des trois années de stage chez un commissaire aux comptes (CAC) habilité ou un contrôleur de l'Union Européenne, pour pouvoir s'inscrire sur la liste des CAC.

Les activités de l’expert-comptable varient selon la taille du cabinet. Dans un cabinet de petite dimension il est polyvalent, dans une structure pus importante, il travaille au sein d’une équipe de juristes, fiscalistes, informaticiens.

En terme d’évolution professionnelle, un expert-comptable salarié pourra ouvrir son propre cabinet en libéral, seul ou en association, ou rejoindre un cabinet en tant qu’associé.

Poursuite d'études

Par sa haute technicité, la durée et la difficulté de sa préparation, les postes à  grandes responsabilité qu’il autorise, le DEC est l’aboutissement des études comptables.

Le titulaire du DEC peut se présenter au concours de l’agréation d’économie et de gestion.

© CIDJ, 09/2015