Notez !
Aucun vote pour l'instant.

BTSA viticulture-oenologie

BTSA viticulture-oenologie
© Alcel-Vision - Fotolia

Le BTSA viticulture-oenologie s’effectue en deux ans après un bac S, ES, un bac STAV ou un bac pro du domaine. C’est un diplôme de niveau bac + 2 qui se prépare en formation initiale mais aussi en alternance dans des établissements publics et privés. C’est un diplôme d’Etat de niveau III délivré par le ministère de l’Agriculture. 

Objectif du BTSA viticulture-oenologie

Le titulaire du BTSA viticulture œnologie est un exploitant viticole. Il peut travailler dans la production ou la transformation du vin. 

A noter le technicien en viticulture-œnologie n’est pas un œnologue, titre réservé aux titulaires du DNO. 

Conditions d'accès

Le BTSA viticulture œnologie est accessible est après un bac S, ES ou STAV. Les titulaires d’un bac pro conduite et gestion de l’entreprise vitivinicole peuvent candidater sous condition d’avoir un bon dossier scolaire + une mention au bac. 

Organisation et contenu de la formation

La formation comprend des enseignements généraux (communs à tous les BTSA) et des enseignements professionnels. Le volume horaire globale est d’environ 1 800 heures réparties sur 2 ans. 

Organisation de la formation :

  • Enseignements généraux
    - français : 1h
    - documentation : 0h30
    - langue vivante : 2h
    - éducation socioculturelle : 1h30
    - EPS : 1h30
    - maths : 1h30
    - informatique : 45 mn

  • Enseignements professionnels : 
    - Biologie-écologie (cycle de la vigne)  : 1h15
    - Physique et chimie (fermentation, processus de transformation du vin…) : 1h30
    - Sciences économiques, sociales et de gestion (acteurs et territoires vitivinicoles, réglementation, ) : 3h45
    - Sciences et techniques des équipements : 1h30
    - Agronomie (rôle du sol et du climat sur le vin, notion de terroir…) : 1h
    - Viticulture-œnologie (conduite d’une vigne, travaux, gestion de la qualité…)  : 6h15

A noter certains thèmes sont abordés dans le cadre de cours pluridisciplinaires. 

La formation comprend aussi un accompagnement du projet personnel et professionnel (APPP) et un module d’initiative locale. 

Elle est complétée par un ou plusieurs stages (12 à 16 semaines). Le stage principal est de 8 semaines minimum. 

Cette formation est proposée dans une trentaine d'établissements.

Le diplôme est obtenu pour 50% par contrôle en cours de formation et pour 50% en épreuves terminales. 

En Alternance

Ce BTSA se prépare également par alternance, un bon moyen d’insertion professionnelle. L’organisation de la formation est alors différente.   

Débouchés professionnels après ce BTS

Le titulaire du BTSA viticulture œnologie exerce des fonctions de responsable de culture ou de responsable de cave ou de chai auprès d’un exploitant. Il existe aussi des emplois dans le négoce de vins, le conseil, l’expérimentation, l’animation et le contrôle dans les coopératives viticoles, les chambres d’agriculture, les instituts techniques spécialisés et chez les agrofournisseurs. 

Evolution de carrière
Avec de l’expérience et de la technicité, le titulaire du BTSA viticulture-œnologie peut évoluer et prendre davantage de responsabilité dans les secteurs d’activité ci-dessus.

Poursuite d'études

L’objectif premier de cette formation est l’insertion professionnelle. 

Possibilité de poursuivre vers un CS ou une licence pro dans le domaine concerné (commerce avec spécialisation dans le domaine du vin, gestion de la production industrielle, productions végétales). Intégrer une école d'ingénieur en agriculture ou de commerce, tout comme passer le DNO (diplôme national d'oenologie) est également possible selon l’orientation que l’on souhaite donner à sa carrière.

Métiers en relation avec le BTSA viticulture-oenologie

  1. Caviste
  2. Maître de chai
  3. Oenologue

© CIDJ, 06/2017