Notez !
Aucun vote pour l'instant.

BTSA productions animales

BTSA productions animales
© Cheik Saïdou- Ministère de l'Agriculture

Le BTSA productions animales s’effectue en deux ans après un bac S, un bac STAV ou un bac pro du domaine. C’est un diplôme de niveau bac + 2 qui se prépare en formation initiale mais aussi en alternance dans des établissements publics et privés. C’est un diplôme d’Etat de niveau III délivré par le ministère de l’Agriculture. 

Objectif du BTSA productions animales

Le titulaire du BTSA productions animales assure la conduite d’un élevage. Il en maîtrise tous les aspects (alimentation, croissance des animaux, reproduction, surveillance sanitaire, adaptation des bâtiments…). 

Conditions d'accès

Le BTSA productions animales est accessible aux bacheliers S et STAV (sciences et technologies de l’agronomie et du vivant spécialité : agronomie, alimentation, environnement, territoires). 

Les bacheliers issus d’un bac pro gestion de l’entreprise hippique peuvent également candidater sous réserve d’avoir un bon dossier. 

Organisation et contenu de la formation

La formation comprend des enseignements généraux (communs à tous les BTSA) et des enseignements professionnels. Le volume horaire globale est d’environ 1 800 heures réparties sur 2 ans. 

Il s’organise comme suit :
Enseignements généraux : 
- français : 1h
- documentation : 0h30
- langue vivante :  2h
- éducation socioculturelle : 1h30
- EPS : 1h30
- maths : 1h30
- informatique : 45 mn

Enseignements professionnels
- Biologie-écologie-physique-chimie : 2h
- Sciences économiques, sociales et de gestion (fonctionnement d’une entreprise agricole ..) : 3h30
- Agronomie-sciences et techniques des équipements (modes de récolte, mise en place de cultures pour l’élevage..): 1h30
- Zootechnie (conduite et stratégie d’élevage, croissance et reproduction, nutrition et alimentation…) : 7h30

A noter certains thèmes sont abordés dans le cadre de cours pluridisciplinaires. 

La formation comprend aussi un accompagnement du projet personnel et professionnel (APPP) et un module d’initiative locale. 

Elle est complétée par un ou plusieurs stages (12 à 16 semaines). Le stage principal est de 8 semaines minimum.  

Cette formation est proposée dans une soixantaine d’établissements.

Le diplôme est obtenu pour 50% par contrôle en cours de formation et pour 50% en épreuves terminales. 

En Alternance

Ce BTSA se prépare également par alternance, un bon moyen d’insertion professionnelle. L’organisation de la formation est alors différente.

Débouchés professionnels après ce BTS

Le titulaire du BTSA productions animales travaille au sein d’un élevage comme exploitant ou responsable d’élevage. 

Il peut également exercer des fonctions de conseil (conseiller, conseiller technique, contrôleur de performances, inséminateur) ou de technico-commercial au sein d’une filière de production, d’un groupement de producteurs, de coopératives, d’entreprise spécialisées dans l’alimentation animale, l’agroalimentaire, l’agroéquipement, des chambres d’agriculture.

Evolution de carrière

Avec de l’expérience et de la technicité, le titulaire du BTSA gestion forestière se voit confier des responsabilités d’encadrement. Il peut également monter son propre élevage, choisir de se spécialiser dans un type d’élevage particulier (ovin, caprin, équidé, bovin, porcin…)

Poursuite d'études

L’objectif premier de cette formation est l’insertion professionnelle. 

Possibilité de poursuivre vers un CS. De nombreux CS sont proposés dans ce domaine pour s’adapter aux spécificités de chaque type d’élevage : CS conduite de l’élevage laitier, CS conduite  de l’élevage caprin et commercialisation de produits, CS conduite de l’élevage des équidés CAFTI, CS technicien conseil en production laitière, CS technicien conseil en production laitière ovine. 

Une poursuite vers une licence pro productions animales ou commerce avec spécialité élevage est également possible tout comme une école d’ingénieur en agronomie après une classe préparatoire ATS biologie. 

Métiers en relation avec le BTSA productions animales

  1. Eleveuse / Eleveur de chevaux

© CIDJ, 06/2017