Notez !
Aucun vote pour l'instant.

BTSA GDEA - génie des équipements agricoles

BTSA GDEA - génie des équipements agricoles
© Xavier Remongin-ministere agriculture

Le BTSA GDEAgénie des équipements agricoles - s’effectue en deux ans après un bac STI2D, un bac STAV ou un bac pro du domaine. C’est un diplôme de niveau bac + 2 qui se prépare en formation initiale mais aussi en alternance dans des établissements publics et privés. C’est un diplôme d’Etat de niveau III délivré par le ministère de l’Agriculture. 

Objectif du BTSA GDEA - génie des équipements agricoles

Ce BTSA forme des spécialistes des équipements et des installations de la production agricole capables à la fois de conseiller, gérer et de piloter ces équipements.

Conditions d'accès

Cette formation exige un bon niveau dans les matières scientifiques, c’est pour cela qu’elle est accessible prioritairement aux bacheliers S, STI2D toutes options et STAV (sciences et technologies de l’agronomie et du vivant spécialité : agronomie, alimentation, environnement, territoires). 

Les bacheliers issus de la voie professionnelle (bac pro agroéquipements, maintenance des matériels) peuvent également candidater sous réserve d’avoir un bon dossier. 

Organisation et contenu de la formation

La formation comprend des enseignements généraux (communs à tous les BTSA) et des enseignements professionnels. Ces derniers font une large place à la maîtrise et à la connaissance des éléments techniques. Le volume horaire globale est d’environ 1 800 heures réparties sur 2 ans. 

Il s’organise comme suit :
Enseignements généraux
- français : 1h
- documentation : 0h30 
- langue vivante :  2h
- éducation socioculturelle : 1h30
- EPS : 1h30
- maths : 1h30
- informatique : 45 mn

Enseignements professionnels : 
- sciences économiques, sociales et de gestion (le secteur de l’agroéquipement, outils de gestion, investissement, fiscalité, gestion des stocks) : 3h
- Gestion commerciale (vente/achats, gestion de la relation client) : 0h45
- Sciences et techniques des équipements/agroéquipements (mécanique, électrotechnique, automatismes, thermique, thermodynamique) : 7h30
- Agronomie (connaissances générales en zootechnie et agronomie, mise en perspective avec les agroéquipements) : 1h45

A noter certains thèmes sont abordés dans le cadre de cours pluridisciplinaires. 
La formation comprend aussi un accompagnement du projet personnel et professionnel (APPP) et un module d’initiative locale. 
Elle est complétée par un ou plusieurs stages (12 à 16 semaines). Le stage principal est de 8 semaines minimum. 
Cette formation est proposée dans une trentaine d’établissements. 
Le diplôme est obtenu pour 50% par contrôle en cours de formation et pour 50% en épreuves terminales. 

En Alternance

Ce BTSA se prépare également par alternance, un bon moyen d’insertion professionnelle. L’organisation de la formation est alors différente.

Débouchés professionnels après ce BTS

Le titulaire du BTSA GDEA exerce comme conseiller ou  technico-commercial auprès des constructeurs, des importateurs et distributeurs de matériels agricoles. Il peut également être aussi conducteur ou mécanicien de machines agricoles, magasinier, gestionnaire de parc de matériel.

Evolution de carrière
Avec de l’expérience et de la technicité, le titulaire du BTSA GDEA se voit confier des responsabilités d’encadrement (responsable SAV, chef d'atelier, inspecteur technique..). Il peut également après un an d'expérience professionnelle  (au lieu des trois) présenter le diplôme d'expert automobile. 

Poursuite d'études

L’objectif premier de cette formation est l’insertion professionnelle. 

Possibilité de poursuivre vers un CS (CS hydraulique, CS tracteurs et machines agricoles utilisation et maintenance…) , une licence pro du domaine de l’agroéquipement ou une école d’ingénieur après une prépa ATS. 

Métiers en relation avec le BTSA GDEA - génie des équipements agricoles

  1. Conducteur d'engins d'exploitation agricole

© CIDJ, 06/2017