Notez !
Aucun vote pour l'instant.

BTSA DARC - développement de l’agriculture des régions chaudes

BTSA DARC - développement de l’agriculture des régions chaudes
© Pascal Xucluna-ministere agriculture

Le BTSA DARC - développement de l’agriculture des régions chaudes s’effectue en deux ans après un bac S, ES, un bac STAV ou un bac pro du domaine. C’est un diplôme de niveau bac + 2 qui se prépare en formation initiale mais aussi en alternance dans des établissements publics et privés. C’est un diplôme d’Etat de niveau III délivré par le ministère de l’Agriculture.

Objectif du BTSA DARC - développement de l’agriculture des régions chaudes

Ce BTSA forme des spécialistes polyvalents de l’agriculture d’outremer. Ils maitrisent à la fois l’environnement économique, territorial, social et juridique des exploitations agricoles des territoires ultra-marins. 

Conditions d'accès

Le BTSA DARC est accessible après un bac S, ES ou STAV. Les titulaires d’un bac pro productions horticoles peuvent candidater sous condition d’avoir un bon dossier scolaire + une mention au bac.

Organisation et contenu de la formation

La formation comprend des enseignements généraux (communs à tous les BTSA) et des enseignements professionnels. Le volume horaire globale est d’environ 1 800 heures réparties sur 2 ans. 

Organisation de la formation

  • Enseignements généraux
    - français : 1h
    - documentation : 0h30
    - langue vivante : 2h
    - éducation socioculturelle : 1h45
    - EPS : 1h30
    - maths : 1h30
    - informatique : 45 mn
  • Enseignements professionnels : 
    - sciences économiques, sociales et de gestion : 6h45
    - Sciences agronomiques : 3h15
    - Agronomie : 3h15
    - Zootechnie : 2h
    - Ecologie : 0h30

A noter certains thèmes sont abordés dans le cadre de cours pluridisciplinaires. 

La formation comprend aussi un accompagnement du projet personnel et professionnel (APPP) et un module d’initiative locale. 

 

Elle est complétée par un ou plusieurs stages (12 à 16 semaines). Le stage principal est de 8 semaines minimum. 

Cette formation est proposée dans à peine 10 établissements.

Le diplôme est obtenu pour 50% par contrôle en cours de formation et pour 50% en épreuves terminales. 

En Alternance

Ce BTSA se prépare également par alternance, un bon moyen d’insertion professionnelle. L’organisation de la formation est alors différente. 

Débouchés professionnels après ce BTS

Le titulaire du BTSA DATR exerce comme salarié dans une exploitation ou comme chef d’équipe, conducteur de travaux, responsable d’élevage ou chef de culture. Il peut également occuper des emplois de technicien d’expérimentation, de technicien conseil ou de technicien contrôle.

Evolution de carrière
Avec de l’expérience et de la technicité, le titulaire du BTSA DATR se voit confier des responsabilités d’encadrement ou de gestion de projets. Il peut également s’installer à son compte et devenir chef d’exploitation. 

Poursuite d'études

L’objectif premier de cette formation est l’insertion professionnelle. 

Possibilité de poursuivre ensuite vers une licence pro (agronomie, protection de l’environnement..)

© CIDJ, 06/2017