Notez !
Aucun vote pour l'instant.

BTSA APV - Agronomie : productions végétales

BTSA APV - Agronomie : productions végétales
© Pascal Xucluna-ministere agriculture

Le BTS  Agronomie : productions végétales - APV s’effectue en deux ans après un bac techno S, STAV ou un bac pro conduite et gestion de l’exploitation agricole de préférence. C’est un diplôme de niveau bac + 2 qui se prépare en formation initiale mais aussi en alternance dans des établissements publics et privés. C’est un diplôme d’Etat de niveau III délivré par le ministère de l’Agriculture. 

Objectif du BTSA APV - Agronomie : productions végétales

Le BTSA APV  prépare aux métiers liés à la production agricole en général ainsi qu’aux activités de conseils, de vente ou de recherche en agronomie.

Conditions d'accès

Le BTSA agronomie productions végétales est accessible aux bacheliers S. Certains bacs pro et techno semblent toutefois privilégiés comme le bac pro conduite et gestion de l’exploitation agricole (options : vigne et vin, systèmes à dominantes cultures) et bac technologique sciences et technologies de l’agronomie du vivant : agronomie, alimentation, environnement et territoires). Inscription en ligne sur admission post-bac.

Organisation et contenu de la formation

La formation comprend des enseignements généraux (communs à tous les BTSA) et des enseignements professionnels. Ces derniers mettent l’accent sur les compétences spécifiques à la production végétale dans une optique d’amélioration de la production et le respect de l’environnement. 

Le volume horaire global est d’environ 1 800 heures réparties sur 2 ans.  Il s’organise comme suit :

Enseignements généraux : 
- français : 1h
- documentation : 0h30
- langue vivante :  2h
- éducation socioculturelle : 1h30
- EPS : 1h30
- maths : 1h30
- informatique : 45 mn

Enseignements professionnels
- biologie-écologie (biologie et physiologie végétale, nutrition et reproduction des plantes, sélection végétale, biodiversité…) : 2h15
- sciences économiques, sociales et de gestion (politique agricole, organisation et fonctionnement du marché agricole…) : 4h30
- sciences et techniques des équipements (gestion et utilisation d’un parc d’agroéquipements, contraintes techniques, sécurité et organisation de chantiers…) : 1h30
-  agronomie (agroécosystème, enjeux climatiques, systèmes de cultures, étude du sol, enjeux climatiques… ) : 7h

A noter certains thèmes sont abordés dans le cadre de cours pluridisciplinaires. 

La formation comprend aussi un accompagnement du projet personnel et professionnel (APPP) et un module d’initiative locale. 

Elle est complétée par un ou plusieurs stages (12 à 16 semaines). Le stage principal est de 8 semaines minimum. 

Le diplôme est obtenu pour 50% par contrôle en cours de formation et pour 50% en épreuves terminales. 

Ce BTSA est proposé dans une quarantaine d’établissements.

En Alternance

Ce BTSA se prépare également par alternance, un bon moyen d’insertion professionnelle. L’organisation de la formation est alors différente.

Débouchés professionnels après ce BTS

Le titulaire du BTSA APV peut être employé dans des exploitations agricoles mais aussi par des organismes para-agricoles publics ou privés (chambres d’agriculture, coopératives agricoles,  centres et instituts techniques,  groupements et des fédérations).

Polyvalent, il peut exercer des fonctions techniques, d’exploitant agricole ou de technico-commercial. 
Exemples de postes : chef de culture, technicien conseil en développement, technicien d’expérimentation, technicien de contrôle, chef de silo,  responsable approvisionnement, technico-commercial en agriculture… 

Evolution de carrière
Avec de l’expérience et de la technicité, le titulaire du BTSA Agronomie : productions végétales se voit confier des responsabilités d’encadrement dans une plus grande structure de production agricole ou dans des entreprises de l’agroalimentaire.  Il peut également se spécialiser dans le consulting et l’expertise agricole et agronomique.

Poursuite d'études

L’objectif premier de cette formation est l’insertion professionnelle. Les meilleurs étudiants peuvent poursuivre vers un certificat de spécialisation en production agricole (ex : CS conduite  de production en agiculture biologique et commercialisation), une autre spécialité de BTSA (ex : BTSA génie des équipements agricoles) ou une licence pro dans les domaines de l’agronomie, de l’industrie agroalimentaire ou chimique, des biotechnologies (ex : licence pro agronomie, licence pro productions végétales. 

Il est également possible d’opter pour des études d’ingénieur spécialisée en agronomie après une prépa ATS (adaptation technicien supérieur) biologie. 

Métiers en relation avec le BTSA APV - Agronomie : productions végétales

  1. Contrôleur de performance en élevage
  2. Chef de culture

© CIDJ, 05/2017