Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 5 (3 votes)

BTS NRC - Négociation et relation client

Commercial (Visuel)
© Xandronico - Fotolia

Le BTS NRC (Négociation et relation client) se prépare en deux ans de préférence après le bac STM spécialité mercatique. C'est un diplôme de niveau bac +2 qui se prépare en formation initiale mais aussi en alternance dans des établissements publics et privés. C'est un diplôme d'Etat de niveau III délivré par le ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche. 

Objectif du BTS NRC - Négociation et relation client

Le titulaire du BTS NRC est un manager commercial qui gère l’intégralité de la relation client, de la prospection à la fidélisation. Professionnel de la négociation commerciale, il pilote et organise l’activité commerciale, négocie et assure les ventes, exploite et produit des informations commerciales, assure le management de l’activité commerciale et participe à la mise en œuvre et à l’évolution de la politique commerciale. 

Conditions d'accès

Le BTS NRC est accessible de préférence après un bac STMG (sciences et technologies du management et de la gestion) spécialité mercatique.  Il est également ouvert aux titulaires d'un   bac pro commerce (prospection, négociation, suivi de clientèle) ou vente, ou d’un bac ES. Inscription en ligne sur le site www.admission-postbac.fr. 

Organisation et contenu de la formation

Le BTS NRC est une formation polyvalente qui comprend 30h d’enseignements hebdomadaires (cours, travaux dirigés, travaux pratiques) en 1ère année et en 2ème année. 

Elle insiste particulièrement sur la relation client et les techniques de négociation. 

Les  horaires, pour la formation initiale, s'organisent comme suit : 

  • Culture générale et expression : 2h (1ère année, 2ème année)
  • Communication en langue étrangère A : 3h (1ère année, 2ème année)
  • Economie générale : 2h (1ère année, 2ème année)
  • Economie d'entreprise : 2h (1ère année, 2ème année)
  • Droit : 2h (1ère année, 2ème année)
  • Gestion de clientèle : 5h (1ère année, 2ème année)
  • Relation client : 5h (1ère année, 2ème année)
  • Management de l'équipe commerciale : 3h (1ère année, 2ème année)
  • Gestion de projet : 6h (1ère année, 2ème année)
  • Communication en langue étrangère B : 2h (1ère année, 2ème année)
  • Accès des étudiants aux ressources informatiques et documentaires de l'établissement (enseignement facultatif) : 3h (1ère année, 2ème année)

La formation est complétée par une période de stage d’une durée de 16 semaines (dont 6 semaines consécutives) réparties sur 2 ans. Ces stages doivent s'effectuer au sein d’entreprises qui commercialisent des biens ou des services auprès de particuliers ou de professionnels.

En Alternance

Le BTS NRC se prépare également en alternance. L'organisation et le contenu de la formation peuvent alors varier. 

Débouchés professionnels après ce BTS

Le titulaire du BTS NRC est opérationnel dès sa sortie d’études. Il peut se  tourner vers de multiples secteurs d'activité : les services, l'industrie, la vente aux particuliers et aux professionnels. 

Les emplois auxquels il peut prétendre relèvent tous de la fonction commerciale. Il peut être prospecteur ou téléprospecteur, animateur des ventes ou de réseau. En relation directe avec la clientèle, il peut être guichetier, vendeur, commercial ou technico-commercial, téléconseiller ou chargé de clientèle, télévendeur dans de multiples domaines (banque, assurance, immobilier...).  

Evolution de carrière : 

Après plusieurs années d’expérience, il peut évoluer vers des postes de chef des ventes, de responsable d’équipe ou de secteur.

Poursuite d'études

Le BTS NRC conduit à la vie active. 

Avec un bon dossier, le titulaire du BTS NRC peut poursuivre ses études principalement vers la licence pro commerce et ses spécialités (distribution, marketing des produits financiers et d’assurance, métiers de la vente) ou une licence L3 en sciences de gestion, en droit ou en communication. Via les admissions parallèles (concours Passerelle 1 ou Tremplin 1), il a aussi la possibilité d’intégrer les écoles supérieures de commerce (ESC) ou les écoles de commerce et de gestion (ECG). 

© CIDJ, 06/2015