Notez !
Aucun vote pour l'instant.

BTS MS - Maintenance des systèmes

Maintenance homme femme
© Fotolia

Le BTS  MS - Maintenance des systèmes propose trois options (systèmes de production, systèmes énergétiques et fluidiques, systèmes éoliens). Il   s’effectue en deux ans après un bac technologique STI2D, un bac professionnel,  un bac général S. C’est un diplôme de niveau bac + 2 qui se prépare en formation initiale mais aussi en alternance dans des établissements publics et privés. C’est un diplôme d’Etat de niveau III délivré par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

A noter : le BTS Maintenance des systèmes remplace le BTS MI – Maintenance industrielle depuis la rentrée 2014. L’option maintenance des systèmes énergétiques et fluidiques remplace l’option D de l’ex BTS FEE.

Objectif du BTS MS - Maintenance des systèmes

Les titulaires du BTS MS - maintenance des systèmes sont à même d’identifier une défaillance ou une panne dans les domaines du génie mécanique et du génie électrique en général et plus particulièrement dans la production, l’énergétique et l’éolien. Ils sont capables d’en analyser les causes, de coordonner les travaux des différentes activités du service maintenance et de participer à la remise en l’état de l’équipement.

Conditions d'accès

Le BTS MS - maintenance des systèmes est accessible en priorité aux bacheliers professionnels (MEI) maintenance des équipements industriels, technologiques STI2D (sciences et technologies de l’industrie et du développement durable) spécialités innovation technologique et éco-conception ; énergies et environnement, ainsi qu’aux bacheliers S qui font preuve de technicité.  Inscription en ligne sur admission post-bac.

Organisation et contenu de la formation

La formation s’étend sur 992h la première année et sur 930h la seconde. La durée hebdomadaire est de 31h les 2 années. La formation, cours, TD et TP en atelier, se compose de neuf matières dont la durée diffère d’une année à l’autre.

Enseignements généraux :
-    culture générale et expression (2h/2h),
-    anglais (2h/3h),
-    mathématiques (3h/3h),
-    physique-chimie (4h/4h),
-    études pluritechnologiques des système (10h/10h),

Enseignements professionnels :
-    organisation de la maintenance (3H/2h),
-    techniques de maintenance, conduite, prévention (6h/7h),
-    accompagnement personnalisé (1h/1h).

Enseignement facultatif : LV2 (autre que l’anglais).


Deux périodes de stage professionnel sont obligatoires afin de permettre au futur technicien supérieur de prendre la mesure des réalités techniques et économiques de l’entreprise. Un stage ouvrier de 4 semaines se tient en fin de première année. Un stage de 6 semaines se déroule au premier semestre  et voit la réalisation d’un projet technique.

En Alternance

En alternance : le BTS Maintenance des systèmes dans ses 3 options se prépare également par la voie de l’alternance qui favorise l’insertion professionnelle. Dans ce cas l’organisation horaire diffère.

Débouchés professionnels après ce BTS

Les détenteurs du BTS MS - maintenance des systèmes exercent dans les grandes entreprises industrielles, des PME/PMI ou dans des entreprises spécialisées de maintenance et d’expertise. Toutes les industries sont susceptibles d’accueillir ces techniciens supérieurs : automobile, navale, agroalimentaire, BTP, aéronautique, chimie, pétrochimie, pharmaceutique, biens d’équipement, SNCF, EDF.

Les fonctions sont donc très diverses selon l’organisation de l’entreprise mais elles répondent toutes à la double activité de maintenance corrective et maintenance préventive. Selon les options choisies :
-    systèmes de production : électromécanicien, mécaniciens de maintenance, ascensoriste, automaticien, électrotechniciens de maintenance…
-    systèmes énergétiques et fluidiques : technicien chauffagiste, froid et climatisation, économe de flux, conseiller info-énergie…
-    systèmes éoliens : technicien de maintenance éolienne, chef de chantier éolien…

Evolution de carrière : le technicien pourra, avec de l’expérience et une formation complémentaire continue, devenir cadre. Il pourra également évoluer vers le technico-commercial. Il occupera un poste fixe sur site industriel ou deviendra itinérant au gré des chantiers (offshore par exemple).

Poursuite d'études

L’objectif premier du BTS MS - maintenance des systèmes vise l’insertion professionnelle. Mais ceux qui souhaitent poursuivre une formation post-BTS peuvent se diriger vers une licence professionnelle (bac+3) du secteur de la maintenance, de la productique, des process, des sciences pour l’ingénieur, des énergies renouvelables. Les classes préparatoires ATS (adaptation technicien supérieur)) sont ouvertes et l’entrée dans une école d’ingénieurs par la voie de l’alternance reste possible.

© CIDJ, 06/2015