Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 3.7 (3 votes)

BTS Métiers de l’audiovisuel

Chef opérateur
© With God / Fotolia

Le BTS Métiers de l’audiovisuel se prépare en deux ans de préférence après un bac S, STI2D, STMG ou un bac pro microsystèmes électroniques numériques. Il propose 5 options. C'est un diplôme de niveau bac +2 qui se prépare en formation initiale mais aussi en alternance dans des établissements publics et privés. C'est un diplôme d'Etat de niveau III délivré par le ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Objectif du BTS Métiers de l’audiovisuel

Le secteur de l’audiovisuel regroupe de multiples activités qui contribuent à la production d’œuvres ou de produits et à leur diffusion. Pour répondre à cette multiplicité de fonctions, le BTS métiers de l'audiovisuel propose 5 options : métiers de l'image, métiers du son, montage et postproduction, techniques d'ingénierie et exploitation des équipements, gestion de production. 
Le technicien métiers de l’image veille à la qualité de l’éclairage et réalise des prises de vue.
Son homologue pour le son réalise des captations et du montage son, du mixage, de l’illustration et de la diffusion sonore.
Le technicien en montage ou post-production effectue le montage ou la postproduction d’une œuvre ou d’un produit audiovisuel.
Le technicien en ingénierie et exploitation des équipements a en charge le choix, la mise en œuvre et l’exploitation des équipements.
Le technicien en gestion de production assure le suivi administratif, juridique et financier d’un projet.

Conditions d'accès

De très nombreux bacs conduisent au BTS métiers de l’audiovisuel : bac S, STI2D, STMG (pour ceux qui choisissent l’option gestion de production), bac pro microsystèmes électroniques numériques (pour l’option techniques d’ingénierie et exploitation des équipements). Inscription en ligne sur le site www.admission-potsbac.fr.

Organisation et contenu de la formation

Le BTS métiers de l’audiovisuel totalise 31 de cours hebdomadaires (cours, travaux dirigés, travaux pratiques). Il articule enseignements généraux et enseignements professionnels dont le le volume horaire et la nature peuvent varier selon le choix de l'option surtout pour les enseignements professionnels. L'option gestion de production est la moins scientifique des 5 options. Elle privilégie l'économie, la gestion ainsi que l'anglais.

Les  horaires, pour la formation initiale, s'organisent comme suit :
Enseignement général
- Culture générale et artistique : de 6h à 8h (1ère année, 2ème année), 10h pour l'option montage et postproduction
- Anglais : de 1h30 à 3h  pour l'option gestion de production (1ère année, 2ème année)
- Sciences physiques : 4h (1ère année, 2ème année) pour les options métiers de l'image, métiers du son, techniques d'ingénierie et explotation des équipements, 2h (1ère année, 2ème année) pour les options montages et postproduction et gestion de la production 
- Economie et gestion : de 1h30 à 5h pour l'option gestion de la production (1ère année, 2ème année)
Enseignement professionnel
- Technologie des équipements et supports : de 4h à 7h pour l'option techniques d'ingénierie et exploitation des équipements (1ère année, 2ème année)
- Technique et mise en oeuvre : 11h (1ère année, 2ème année)

Un stage de 8 à 12 semaines vient compléter la formation.

En Alternance

Le BTS métiers de l'audiovisuel se prépare également en alternance. L'organisation et le contenu de la formation peuvent alors varier.

Débouchés professionnels après ce BTS

Le titulaire de l’option métiers de l’image travaille dans le domaine de la production audiovisuelle. Il occupe pour débuter les fonctions d’opérateur de prises de vue, de cadreur, de caméraman, d’assistant.
Le titulaire de l’option métiers du son occupe les fonctions d’opérateur son, de monteur son, de mixeur, de sonorisateur, d’assistant son ou studio, de technicien d’antenne, de technicien mastering et restauration sonore.
Le technicien montage et postproduction occupe les fonctions de monteur, de monteur postproduction ou assistant monteur postproduction, de truquiste, vidéographiste.
Le titulaire de l’option techniques d’ingénierie et exploitation des équipements est un technicien (duplication, exploitation de régie finale, ingénierie, exploitation vidéo, reportage, trafic, studio, maintenance…).
Le titulaire de l’option gestion de production démarre comme assistant de production, adjoint de chef d’atelier de production, responsable de planning, régisseur.

Evolution de carrière

Le titulaire de l’option métiers de l’image peut évoluer vers les postes de chef opérateur, d’ingénieur de la vision, de directeur de la photographie, d’étalonneur, de JRI (après une formation dans le journalisme).
Avec de l’expérience, le titulaire de l’option métiers du son peut être mixeur postproduction, bruiteur, ingénieur du son studio, chef opérateur son.
Le technicien montage et postproduction peut devenir par la suite chef monteur ou réalisateur technique de direct ou d’événementiel.
Le titulaire de l’option techniques d’ingénierie et exploitation des équipements peut évoluer vers les fonctions de coordinateur technique, de chef d’équipements, de responsable du service de maintenance.
À terme, le titulaire de l’option gestion de production occupe les fonctions de chef d’atelier, de chargé de production, de régisseur général, d’administrateur de production.

Poursuite d'études

Le BTS métiers de l’audiovisuel vise l’insertion professionnelle mais les étudiants qui le souhaitent peuvent poursuivre en licence pro dans le domaine des techniques et activités de l’image et du son ou de l’activité et techniques de communication (nombreuses spécialités possibles : nouveaux métiers de la vidéo numérique, technologies créatives pour le son et les arts du spectacle, acquisition et traitement d'image, gestion de la production audiovisuelle, production de magazines télévisés...). Les meilleurs peuvent également postuler dans les écoles spécialisées dans l’image et le son (Louis Lumière, FEMIS).

Métiers en relation avec le BTS Métiers de l’audiovisuel

  1. Chef opérateur
  2. Mixeur
  3. Assistant son
  4. Cadreur

© CIDJ, 08/2016