Notez !
Aucun vote pour l'instant.

BTS MCI - Moteurs à combustion interne

Mécanicien auto (Visuel)
© Sudheer Sakthan - Fotolia

Le BTS MCI – Moteurs à combustion interne s’effectue en deux ans après un bac technologique STI2D de préférence, un bac général s ou un bac pro. C’est un diplôme de niveau bac + 2 qui se prépare en formation initiale mais aussi en alternance dans des établissements publics et privés. C’est un diplôme d’Etat de niveau III délivré par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Objectif du BTS MCI - Moteurs à combustion interne

Le titulaire du BTS MCI - Moteurs à combustion interne est un technicien supérieur qui maîtrise la mécanique, la technologie, la thermodynamique des moteurs, les procédés d’essais et de mesures. C’est un spécialiste de tous les moteurs à combustion interne : moteurs d’automobile, de motocycle, de véhicule industriel, de locomotive, de navire, d’engins agricole ou de chantier. Il participe à leur conception, à leur expérimentation et à l’organisation de leur fabrication.

Conditions d'accès

Le BTS MCI est accessible aux titulaires du bac techno STI2D (sciences et technologies de l’industrie et du développement durable), du bac général  S. Les bacheliers professionnels maintenance de véhicules automobiles peuvent également postuler. Inscription en ligne sur Admission-PostBac.fr

Organisation et contenu de la formation

La formation se déroule sur 34h hebdomadaires par an.

Enseignement général :
-    français (3h en 1re et 2e année),
-    anglais (2h/2h),
-    mathématiques (3h/3h),
-    physique appliquée-chimie (4h/2h),
-    économie- gestion de l’entreprise (1h en 2e année).

Enseignement professionnel :
-    étude des constructions et mécanique appliquée (7,5h/7,5h),
-    technologie moteur (4,5h/5,5h),
-    automatique et informatique industrielle (2h/2h),
-    essais moteurs (8h/8h).

Deux stages s’effectuent en milieu professionnel : le premier, d’une durée de 4 à 6 semaines, en fin de 1re année, le deuxième, d’une durée de 6 semaines en 2e année.

En Alternance

En alternance : le BTS MCI se prépare aussi par la voie de l’alternance. Dans ce cas l’organisation de la formation entre école et entreprise est différente.

Débouchés professionnels après ce BTS

Le titulaire du BTS MCI travaille dans des entreprises d’études et de développement de nouveaux moteurs, entreprises de construction de moteurs, d’équipements, sociétés pétrolières, utilisatrices d’importants parcs de moteurs. Il peut se spécialiser dans un type de motorisation (moteur à explosion gaz, Diesel…) ou un type d’activité (véhicules industriels ou de compétition).
Selon son entreprise, il est technicien essai, technicien contrôle, technicien constructeur, technico-commercial.

Evolution de carrière : avec de l’expérience, il pourra évoluer vers d’encadrement ou l’expertise automobile.

Poursuite d'études

Le BTS MCI conduit à l’insertion professionnelle. Mais il est possible de poursuivre ses études en licence pro du secteur de la construction ou de la réparation de véhicules, de l’organisation et du management des services automobiles, des techniques avancées, de la conception produit, de la construction aéronautique.
Une classe prépa technologique industrielle ATS pour passer les concours d’entrée d’écoles d’ingénieurs est aussi envisageable.

Après un an d’expérience, le titulaire du BTS MCI peut préparer le diplôme d’expert automobile en bénéficiant de certaines dispenses de modules de formation.

© CIDJ, 06/2015