Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 5 (1 vote)

BTS CIRA – Contrôle industriel et régulation automatique

Agent de maintenance en mécanique industrielle (Visuel)
© Craig Stocks - Fotolia

Le BTS CIRA - Contrôle industriel et régulation automatique s’effectue en deux ans après un bac STI2D de préférence. C’est un diplôme de niveau bac + 2 qui se prépare en formation initiale mais aussi en alternance dans des établissements publics et privés. C’est un diplôme d’Etat de niveau III délivré par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Objectif du BTS CIRA – Contrôle industriel et régulation automatique

Le titulaire du  BTS CIRA – Contrôle industriel et régulation automatique – possède l’ensemble des compétences nécessaires pour résoudre les dysfonctionnements liés à l’automatisation des équipements et des grands procédés de fabrication industrielle continue dont le cycle de production ne peut s’arrêter. Il maîtrise les phases commande, contrôle et régulation.

Conditions d'accès

Le BTS CIRA - Contrôle industriel et régulation automatique – est ouvert  aux bacheliers technologiques STI2D (sciences et technologies de l’industrie et du développement durable), STL (sciences et technologies de laboratoire) spécialité sciences physiques et chimiques en laboratoire, aux bacheliers S. Les bacheliers professionnels ELEEC (électrotechnique, énergie, équipements communicants peuvent aussi postuler. Inscription en ligne sur admission post-bac.

Organisation et contenu de la formation

La formation s’étend sur 1 122h en 1e année et 1 088h en 2e répartie sur 32h hebdomadaires en 1e  et 33h en seconde. Le programme des cours, TD et TP en atelier se compose de cinq grandes matières dont les horaires par semaine diffèrent d’une année à l’autre :

  • français (2h/1h) ; 
  • anglais (2h) ; 
  • mathématiques (3,5h/2h) ; 
  • sciences physiques (13h/12h) ; 
  • instrumentation-régulation-automatisme et logique (12,5h/15h) ;
  • LV2 facultative : + 1H.

Un stage en milieu professionnel, effectué à temps plein, de douze à seize semaines, fait l’objet d’un rapport.

En Alternance

La voie de l’apprentissage en CFA notamment, conjuguant école et terrain, très bien structurée dans l’industrie, est intéressante. Dans ce cas l’organisation horaire varie.

Débouchés professionnels après ce BTS

Les titulaires du BTS CIRA – Contrôle industriel et régulation automatique – exercent dans tous types d’entreprises industrielles de haute technologie : nucléaire, énergie, chimie/pétrole, agro-alimentaire, aéronautique et spatiale, navale et ferroviaire, BTP… Leurs activités sont orientées vers le bureau d’études, l’installation et la mise en service, la maintenance et la conduite systèmes. Les métiers s’inscrivent dans un champ d’appellations diverses : technicien chimiste, technicien de maintenance industrielle, technicien d’exploitation du réseau gaz, technicien en automatismes, technicien de test en électronique, technicien roboticien, technicien process... 

Evolution professionnelle :
Le titulaire du BTS CIRA accède à de nombreux secteurs d’activités. Il pourra soit se spécialiser dans une fonction (qualité, planification, production…) soit changer de domaines (pétrochimie, agroalimentaire…).

Poursuite d'études

Le BTS CIRA conduit à l’insertion professionnelle. Cependant, il est possible de poursuivre ses études en licence professionnelle (bac+3) des secteurs de la maintenance des systèmes pluri-techniques, de la productique et de la maintenance industrielle. Les licences classiques (L3) mention électronique, électrotechnique, automatisme et parcours sciences de l’ingénieur sont également ouvertes. Enfin, il n’est pas impossible de s’inscrire en classe prépa technologique industrielle post-bac+2 (ATS adaptation technicien supérieur) pour intégrer ensuite une école d’ingénieur.

Métiers en relation avec le BTS CIRA – Contrôle industriel et régulation automatique

  1. Technicien / Technicienne chimiste
  2. Automaticien
  3. Technicien en mécanique

© CIDJ, 06/2015