Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 5 (1 vote)

BTS CIM - Conception et industrialisation en microtechniques

Mécanicien auto (Visuel)
© Sudheer Sakthan - Fotolia

Le BTS  CIM - Conception et industrialisation en microtechniques se prépare en deux ans de préférence après un bac  S, un bac STI2D ou un bac pro Microtechniques.  C'est un diplôme de niveau bac +2 qui se prépare en formation initiale mais aussi en alternance dans des établissements publics et privés. C'est un diplôme d'Etat de niveau III délivré par le ministère de l'enseignement supérieure et de la recherche. 

Objectif du BTS CIM - Conception et industrialisation en microtechniques

Le titulaire du BTS Conception et industrialisation en microtechniques participe à la réalisation, l’exploitation et la maintenance d’appareils de petites dimensions. 

Le BTS CIM forme des spécialistes des appareils miniaturisés et pluri-technologiques (c'est à dire intégrant à la fois des éléments mécaniques, électroniques et informatiques)  intervenant tout au long de la chaîne de développement et d'industrialisation de ces produits (recherche de solutions techniques, modélisation/test/validation, mise en place/faisabilité/gestion d'un processus de production).

Conditions d'accès

Le BTS CIM est ouvert aux titulaires du bac STI2D (sciences et technologies de l’industrie et du développement durable), du bac S ou des bacs professionnels microtechniques, technicien d'usinage ou étude et définition de produits industriels (EDPI) ayant obtenu au minimum une mention « bien » au bac. Inscription en ligne sur le site www.admisssion-postbac.fr

Organisation et contenu de la formation

La formation comprend 33 heures d'enseignements (cours, travaux dirigés, travaux pratiques)   par semaine en 1ère et 2ème année.  Elle articule enseignements généraux et enseignements techniques et professionnels. Ces derniers totalisent 75% du volume horaire total. 

Les  horaires, pour la formation initiale, s'organisent comme suit : 

  • - Expression française : 3h (1ère année, 2ème année)
  • - Mathématiques : 3 (1ère année, 2ème année)
  • - Anglais : 2 h (1ère année, 2ème année)
  • - Sciences  physiques - Physique appliquée : 3h (1ère année, 2ème année)
  • - Etudes : 6h (1ère année), 7h (2ème année)
  • - Préparation : 6h (1ère année, 2ème année)
  • - Réalisation et intégration des microsystèmes (génie électronique et génie mécanique) : 10h (1ère année), 9h (2ème année)

La formation est complétée par un stage d’immersion de 6 semaines en entreprise, en fin de 1re année, qui permet à l’étudiant de se confronter au réel. Il fait l'objet d'un rapport de stage et d'une soutenance devant un jury. 

En Alternance

Le BTS CIM se prépare également en alternance. L'organisation et le contenu de la formation peuvent alors varier. 

Débouchés professionnels après ce BTS

Les titulaires du BTS CIM sont recherchés dans de nombreux secteurs d’activités qui relèvent aussi bien de l'artisanat que de la production en grande série :  le jouet, l'automobile, l’aéronautique et l’aérospatial, l’armement, le biomédical,  l'électronique (composants et appareillage), la mécanique de précision (lunetterie, horlogerie, optique), l'industrie nucléaire, la conception et la fabrication de matériels de précision (appareils photos, périphériques d'ordinateurs, instruments de mesures), la bijouterie. 

Suivant la taille et la structure de l’entreprise, ce professionnel exerce des fonctions d’étude, de préparation, de réalisation ou de maintenance. Dans un premier temps, il travaille le plus souvent comme technicien supérieur ou micro-technicien en collaboration avec les ingénieurs ou les spécialistes des technologies complémentaires. Il peut remplir des fonctions de technicien d'études, des méthodes, des contrôles. 

Evolution de carrière : 

Après quelques années d’expérience, le titulaire du BTS CIM est à même d'évoluer en autonomie complète et de piloter un projet dans sa globalité. 

Poursuite d'études

Le BTS conception et industrialisation en microtechniques ouvre la voie à la vie active. 

Les meilleurs étudiants peuvent se spécialiser via une licence professionnelle production industrielle (nombreuses spécialités possibles) ou une licence L3 en sciences de l’ingénieur, en sciences et techniques  de l'ingénieur, en ingénierie mécanique, en physique appliquée (électronique, électrotechnique et automatismes, médical). Il leur  est également possible d’intégrer une école d’ingénieurs sur concours après avoir suivi une classe prépa technologique (ATS). 

Métiers en relation avec le BTS CIM - Conception et industrialisation en microtechniques

  1. Technicien en mécanique

Diplômes similaires au BTS CIM - Conception et industrialisation en microtechniques

  1. BTS IPM - Industrialisation des produits mécaniques

© CIDJ, 06/2015