Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 4.8 (5 votes)

BTS ATI - Assistance technique d’ingénieur

ingénieur
© 1 AA+W / Fotolia

Le BTS ATI - Assistance technique d’ingénieur s’effectue en deux ans après un bac général S ou STI2D. C’est un diplôme de niveau bac + 2 qui se prépare en formation initiale mais aussi en alternance dans des établissements publics et privés. C’est un diplôme d’Etat de niveau III délivré par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Objectif du BTS ATI - Assistance technique d’ingénieur

Le titulaire du BTS ATI - Assistance technique d’ingénieur – a pour mission de favoriser la communication technique entre les différents acteurs d’un même projet ou d’un même programme de travail. Ce technicien supérieur seconde un ingénieur dans différentes tâches (études, essais, qualité, organisation, communication, rapports, RH) et participe à l’amélioration des performances du système de production.

Conditions d'accès

Le BTS ATI - Assistance technique d’ingénieur – est accessible aux bacheliers S, STI2D (sciences et technologies de l’industrie et du développement durable) spécialité innovation technologique et éco-conception, aux très bons candidats titulaires de certains bacs pro (SEN, ELEEC, EDPI). L’inscription en BTS s’effectue en ligne sur admission post-bac.

Organisation et contenu de la formation

La formation se compose d’enseignements généraux et d’enseignements industriels répartis sur 34h de durée hebdomadaires pendant les deux années.

Enseignements généraux :

  • français (3h en 1 ère et 2e année) ;
  • langue vivante (2h en 1ère  année/3h en 2e année) ;
  • mathématiques (4h/3h) ;
  • physique et physique appliquée (4h/4h) ;
  • bureautique et outils de communication (2h/2h) ;
  • économie et gestion d’entreprise (2h/2h).

Enseignements industriels : 

  • construction mécanique (5h/4h) ;
  • construction électrique, électronique, électrotechnique (4h/3h) ;
  • automatismes, informatique industrielle (3h/3h) ;
  • étude des systèmes techniques (2h/4h) ;
  • organisation industrielle (3h/3h).

Enseignement facultatif : LVE +2h.

Un stage en milieu professionnel d’une durée globale de six à huit semaines consécutives est organisé au cours des deux années de formation.

En Alternance

La voie de l’apprentissage en CFAI notamment, conjuguant école et terrain, très bien structurée dans l’industrie, est intéressante.

Débouchés professionnels après ce BTS

Les titulaires du BTS ATI - Assistance technique d’ingénieur- travaillent dans une entreprise de type industriel ou en laboratoire de recherche et d’essais. Les champs d’activités sont très larges : mécanique industrielle, industrie électrique et électronique, BTP, industries chimiques et agro-alimentaires, aéronautique, armement, énergie…  Ils peuvent également  rejoindre les services études, recherche et développement, le terrain de la production ou les entités commerciales des entreprises.

Le profil polyvalent du technicien supérieur ATI lui permet d’assister un ingénieur ou un chef de service dans les fonctions de responsable d’ordonnancement, technicien essais, rédacteur technique, technicien en méthodes de contrôle, technicien méthode préparation, technico-commercial.

Evolution de carrière :
L’assistant d’ingénieur se spécialise dans un secteur ou sur un process. Il évolue également par mobilité. Avec de l’expérience, des tâches comportant plus de responsabilités lui sont confiées. Le TS peut devenir ingénieur.

Poursuite d'études

Le BTS ATI - Assistance technique d’ingénieur – débouche sur la vie active. Cependant, la réalité de ce BTS, au contact d’ingénieur, conduit logiquement à la poursuite d’études en licence professionnelle (bac+3), voire ensuite en master pro (bac+5) sur un parcours Sciences et techniques pour l’ingénieur ou à l’entrée en école d’ingénieur. Pour cela, le titulaire du BTS ATI peut tenter le concours directement ou passer par le sas formateur des classes prépas technologie industrielle ATS (adaptation technicien supérieur). 

Métiers en relation avec le BTS ATI - Assistance technique d’ingénieur

  1. Secrétaire assistant(e)

© CIDJ, 06/2015