Notez !
Aucun vote pour l'instant.

Bac technologique STAV

Technicien de la qualité de l'eau (Visuel)
© Raul Comino - Fotolia

Le Bac STAV (sciences et technologies de l'agronomie et du vivant) est tourné vers le monde agricole et ses problématiques actuelles. Il se prépare par voie scolaire après une 2nde générale et technologique. C'est un diplôme d'Etat délivré par ministère de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt qui permet de poursuivre des études supérieures dans les domaines de la biologie, de l'agriculture, de l'écologie, l'environnement et l'agroalimentaire.

Objectif Bac technologique STAV

Cette série s’adresse aux élèves qui s'intéressent à l'évolution du monde agricoles et à ses préoccupations et interrogations actuelles : environnement, qualité et sécurité alimentaire, gestion des ressources naturelles. Son objectif vise à développer une culture scientifique, technologique et générale spécifique à l'enseignement agricole. 

Conditions d'accès

Le Bac STAV est accessible après une seconde générale et technologique après avis de l'équipe pédagogique. La demande d'affectation se fait via la procédure Affelnet par le collège d'origine. En seconde, il est préférable d'avoir choisi comme second enseignement d'exploration : économie, agronomie, territoire et développement durable. 

Organisation et contenu de la formation

Le bac STAV est proposé en lycée agricole. La formation comprend des enseignements généraux et technologiques dispensés sous forme de cours, TP et TD. Elle inclut également 8 semaines de stages. 

Elle propose un large tronc commun orienté sur les problématiques agricoles, les technologies de l'information et l'approche environnementale. A ce dernier s'ajoute un ou plusieurs spécialisations, espaces d'initiatives locales (EIL), dont le choix est laissé au lycée. L'élève devra donc s'assurer que le ou les EIL proposés par l'établissement correspondent bien à son futur projet d'orientation.

Les EIL permettent un approfondissement dans 5 domaines : 
- technologie de la production agricole
- transformation des produits alimentaires
- aménagement et valorisation des espaces
- services en milieu rural 
- sciences et technologies des équipements

L'organisation des enseignements en 1ère et terminale s'organise ainsi : 

enseignements communs
mathématiques : 2h30 en 1ère et en T
informatique : 0,5h
français : 2h
philosophie : 1h
histoire-géographie : 1h45
LV1, LV2 : 2h +1h30
physique-chimie : 2h15
éducation socioculturelle : 1h30
sciences économiques, sociales et de gestion : 1h45
biologie-écologie : 2h30
éducation physique et sportive : 2h30
sciences et techniques agronomiques : 1h45
accompagnement personnalisé : 2h
heures de vie de classe : 10h annuelles
espaces d'initiatives locales : 2h à 3h
 

enseignements facultatifs
au choix 2 enseignements parmi : pratiques physiques et sportives, LV3, hippologie et  équitation, pratiques sociales et culturelles, pratiques professionnelles (2h à 3h) 

 

L'examen comprend une dizaine d'épreuves (orales, écrites ou en contrôle en cours de formation) qui se passent pour partie en 1ère (français) et en terminale. 

 

Les épreuves terminales sont : LV (coef. 2+ 2), EPS (coef. 3), mathématiques et technologie de l'informatique et du multimédia (coef. 4), philosophie et histoire géographie (coef. 4), sciences économiques et sociale (coef. 3), sciences du vivant (coef. 7), sciences de la matière (coef. 3), technologies (coef. 8). 

Il faut avoir 8/20 pour accéder au rattrapage, 10/20 pour avoir le bac. Les mentions sont obtenues à partir de 12/20. Les élèves recalés ont la possibilité de conserver les notes au dessus de la moyenne durant 5 ans et ne repassent que les matières ou ils ont obtenue 1 note en dessous de la moyenne. 

En Alternance

Non

Débouchés professionnels après Bac général et technologique

Le bac STAV n'ouvre pas vers la vie active mais à une poursuite d'études. 

Poursuite d'études

Le bac STAV offre un large choix d'études (courtes longues) dans les domaines de l'agriculture, de l'agroalimentaire ou des services en milieu rural : 

- BTSA, BTS et DUT (bac+2) en agronomie, aménagements paysagers, analyse conduite et stratégie de l'entreprise agricole, aquaculture, génie des équipements agricoles, gestion et maîtrise de l'eau, développement animation des territoires ruraux. Possibilité de poursuivre ensuite vers une licence professionnelle 

- classes prépas : les prépas TB sont les plus appropriées pour les bacheliers STAV. Pour ceux qui souhaitent intégrer une école d'ingénieur ou une école spécialisée après un bac +2, il existe également des classes prépa post BTSA/BTS/DUT

- certificats de spécialisation agricole (CSA) : formation d'un an en apprentissage accessible après un bac ou un BTSA

- écoles spécialisées et écoles d'ingénieurs

© CIDJ, 12/2015