Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 5 (1 vote)

Etudiant et envie de créer votre entreprise ? Et si vous deveniez étudiant entrepreneur

Etudiant et envie de créer votre entreprise ? Et si vous deveniez étudiant entrepreneur
© Fotolia / Danielle Bonardelle

Vous êtes étudiants ou jeunes diplômés et vous avez une idée géniale de création d'entreprise. Vous pouvez désormais garder votre statut d'étudiants tout en enfilant le costume du chef d'entreprise grâce au statut d'étudiant-entrepreneur.

Vous rêvez de monter votre entreprise. Mais aujourd’hui même si des initiatives ont vu le jour (incubateurs dans les grandes écoles, pôles de l’entrepreneuriat rassemblant plusieurs établissements…), monter son entreprise représente des risques financiers. Certains sont même même obligés d’arrêter leurs  études pour continuer l’aventure. Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a lancé fin 2014 un plan pour vous aider. Objectif : 20 000 créations ou reprises d’entreprises par des jeunes issus de l’enseignement supérieur en quatre ans. Pour cela quatre mesures principales sont mises en place.

Création des Pépites

Il existe aujourd'hui 29 Pépites répartis partour en France. Les Pépites sont des Poles d'aide à l'entreprenariat étudiant généralement installés au sein des écoles ou des université. Ils sont accessibles à tout étudiant ou jeune diplômé souhaitant être formé à l’entrepreneuriat et à l’innovation. Il est accompagné et aidé au sein d'un Pépite par un enseignant et un référent externe du réseau PEPITE (entrepreneur, réseaux d'accompagnement et de financement).

Liste des Pepites

Un statut d'étudiant-entrepreneur

La Pepite donne accès au statut national « étudiant-entrepreneur » pour les étudiants ou jeunes diplômés.

Le statut d’étudiant-entrepreneur permet d’être accompagné dans sa création d’entreprise tout en gardant ses avantages étudiants (couverture sociale, restauration, transport…), pour en bénéficier il faut répondre à 3 critères :

  • avoir moins de 28 ans ;
  • Avoir le baccalauréat ou l'équivalent en niveau;
  • être sélectionné par le Pépite de votre campus selon la qualité de votre projet et votre motivation.

Ce statut permet aux étudiant-e-s de rendre compatible études et projet d'activités en proposant notamment des aménagements d'emploi du temps, des crédits ECTS et la possibilité de substituer au stage le travail sur son projet.

Le projet entrepreneurial bénéficie  :

  • d'un accompagnement individualisé,
  • une aide à la recherche de financement
  • d'un espace de co-working,
  •  d'une meilleure visibilité auprès des partenaires socio-économiques.

Le diplômé étudiant-entrepreneur

Le jeune entrepreneur aura la possibilité de s'inscrire à un diplôme d'établissement en un an : "Etudiant Entrepreneur" qui lui permettra, notamment, d'accéder à un aménagement de ses études et de travailler sur son projet à la place du stage de fin d'étude, de signer le cas échéant un Contrat d'Appui au Projet d'Entreprise (CAPE) et de bénéficier de bourses sur critères sociaux.

Quels avantages ?

Ce statut permet de conserver ou retrouver le statut étudiant et les avantages associés :

  • possibilité de prolonger les bourses sur critères sociaux*,
  • couverture sociale étudiante*,
  • tarifs réduits...

 Pour les jeunes diplomé-es demandeur d'emploi ayant obtenu le statut, ils auront la possibilité de bénéficier du dispositif et de maintenir leurs droits Pôle Emploi.

Comment obtenir ce statut ?

Rien de plus simple ! Il vous suffit de candidater en ligne.

Un comité d'engagement du PEPITE examinera les candidatures et validera ou non les projets sur la base des critères de qualité et de réalité, mais aussi au regard de la qualité et de la motivation du porteur de projet lui-même.

Prix pour récompenser les meilleurs projets

Enfin, ce plan offre un soutien financier aux meilleurs projets issus des Pépite. Créé il y a quinze ans, le concours national d’aide à la création d’entreprises de technologies innovantes du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche propose, la catégorie « Tremplin entrepreneuriat étudiant » qui offre un prix de 10 000 euros pour le meilleur projet « création-développement » et un de 5 000 euros pour le meilleur projet « émergence ». Depuis 1999, ce concours a permis la création de près de 1 500 entreprises, dont le taux de survie est estimé à 70 % par le ministère.

Pour tout savoir sur ce prix, cliquez ici

Valérie François

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.

 

FAQ
Faut-il faire une école de commerce pour créer son entreprise ?

Non, il n'est pas nécessaire de faire une grande école pour se lancer dans la création d'entreprise. À l’Adie (Association pour le droit à l'initiative économique), organisme de microcrédit, 23 % des entrepreneurs n’ont aucun diplôme !

Conseils pour trouver un emploi
Puis-je monter mon entreprise si je suis encore étudiant ?

Bien sûr ! Rien ne vous en empêche. Et, même en cas d'échec, cette expérience sera un atout dans votre CV. Les entreprises apprécient les jeunes qui font preuve d'initiative.

Conseils pour trouver un emploi
Comment puis-je me faire aider pour monter mon entreprise ?

Partout en France, il existe de nombreuses structures qui aident les jeunes créateurs d'entreprise : chambres de commerce et d‘industrie (CCI), chambres de métiers et d’artisanat, boutiques de gestion, couveuses, incubateurs, pépinières… La plupart sont gratuits ou pris en charge par des dispositifs publics d'appui.

Conseils pour trouver un emploi
Est-il conseillé de se lancer en tant qu'auto-entrepreneur pour monter sa boîte ?

Le régime de l'auto-entrepreneur permet de se lancer sans prendre de risques. Mais, auparavant, vérifiez bien que ce régime s'adapte à votre situation.

Conseils pour trouver un emploi