Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 4 (4 votes)

Payer par carte bancaire en direct ou à distance : avantages, inconvénients et risques

Payer par carte bancaire en direct ou à distance : avantages, inconvénients et risques
© Orlando Florin Rosu / Fotolia

Régler par carte bancaire, c’est possible chez la grande majorité des commerçants et même à distance. Mais ce moyen de paiement a ses limites. Explications.

Si le commerçant dispose d’un terminal de paiement électronique, il ne peut pas vous refuser votre paiement par carte si celle-ci appartient à un réseau auquel il est affilié. Il suffit d’introduire votre carte dans le lecteur, puis de composer votre code et/ou de signer le ticket de caisse ou la facturette. Au-dessus de 1500 euros d'achat, la signature est cette fois-ci obligatoire.

Le principe du paiement à distance :
1/ En cas d'achat par correspondance, il vous sera demandé de renvoyer un bon de commande accompagné de votre signature, de la date d'échéance de votre carte bancaire et du numéro à 16 chiffres de celle-ci.
2/ S'il s'agit d'une commande par téléphone ou par internet, il vous sera également demandé d'indiquer la date d'échéance et le numéro à 16 chiffres de votre carte bancaire mais aussi le numéro de sécurité à savoir, les 3 chiffres qui apparaissent au dos de votre carte ou les 4 chiffres au recto.
Attention : un site d'achat en ligne ne peut exiger que vous lui transmettiez la copie de votre carte de paiement même si une partie des numéros demandés sont masqués. De même, vos données bancaires ne pourront être conservées par le site d'achat en ligne qu'en cas d'accord explicite de votre part. Il ne peut en aucun cas s'agir d'une case précochée par défaut

Avantages du paiement par carte bancaire

  • Le paiement par carte ne génère pas de frais pour vous. Mais la carte vous est facturée par la banque (cotisation annuelle) sauf offre particulière.

Inconvénients du paiement par carte bancaire

  • Possible refus. Un paiement par carte peut être refusé en dessous d’un certain montant. Cette pratique n’a rien d’illégale si le commerçant a pris la précaution d’informer ses clients par affichage, avant le passage en caisse. En revanche, si le commerçant a informé ses clients par affichage qu'il accepte telle ou telle carte, il ne pourra ensuite la refuser. Si vous vous retrouvez face à une telle contradiction, vous pourrez le signaler auprès de la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF).
  • Dépenses plafonnées. C’est votre contrat de carte bancaire qui fixe la somme limite que vous pouvez payer par carte (par exemple : 2 000 € sur une période de 30 jours).  Ces montants peuvent être modifiés, à votre demande, en cours de contrat.

  • Carte d'identité. Elle peut vous être demandée par le commerçant si celui-ci a pris la peine de le signaler par voie d'affichage.

Risques du paiement par carte bancaire

  • Risque d’erreur. Un commerçant peut toujours se tromper en indiquant le montant à débiter. C’est pourquoi, il faut penser à vérifier avant de valider l’opération.
  • Risque de fraude. Au moment du paiement, un commerçant mal attentionné peut relever les numéros de votre carte et s’en servir pour frauder. C’est pourquoi, il ne faut jamais perdre de vue sa carte lors d’un règlement. Mais c’est lors des règlements à distance que les fraudes sont les plus fréquentes. La loi apporte toutefois une protection renforcée aux consommateurs et la CNIL veille régulièrement à faire des recommandations en ce sens.

Les e-cartes bancaires
Si vous craignez de donner votre numéro de carte sur Internet, vous pouvez utiliser le système e-carte bancaire. Il génère un numéro virtuel à usage unique pour chacun de vos achats sur le Net ce qui vous permet de ne pas communiquer votre véritable numéro de carte. En revanche, l'opération est à usage unique : l'e-numéro devient inutilisable après chaque achat. Si vous souhaitez en effectuer un autre, il vous faudra donc demander un nouveau e-numéro et ainsi de suite pour chaque nouvel achat. La plupart des banques proposent cette option. Elle est souvent facturée (par exemple 8 € par an) sauf offre ou carte particulière. Interrogez votre conseiller bancaire.

Anne-Marie Le Gall - Anaïs Coignac

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.