Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 5 (2 votes)

Yield manager

Yield manager
© Wallaceweeks / Fotolia

Le ou la yield manager est chargé(e) d’optimiser le chiffre d’affaires, le taux de remplissage et le prix moyen d’un service hôtelier, touristique et de transport aérien ou ferroviaire. Pour cela, il définit et adapte les tarifs en fonction du taux d’occupation, des périodes de réservation ou du type de clientèle.

Description métier

Le rôle du yield manager consiste à maximiser le chiffre d’affaires généré en jouant sur les variables prix et le coefficient d’occupation à l’aide d’une politique de tarification différenciée ; c’est ce qu’on appelle la gestion fine. Par exemple, il propose les prix les plus bas pour des réservations effectuées très en avance ou au contraire à la dernière minute.

Dans une entreprise, il occupe donc un poste décisionnel stratégique car de lui dépend en grande partie la rentabilité de l'entreprise. 

Le yiels manager ou revenue manager élabore des recommandations (ouverture et fermeture des réservations, tarifs, promotions, stocks, durée de séjour).

Il réalise des études statistiques nécessaires au suivi de l’activité (segmentation, occupation, durée du séjour...) et à la mise en place des stratégies d’optimisation et de prévisions pour les saisons futures.

Il participe  à la conception des offres spéciales et coordonne leur mise en œuvre. Il assure un eveille constante de la concurrence.

Cette fonction est généralement accessible aux professionnels justifiant au minimum de deux ou trois ans d'expérience dans un métier de terrain : commercial, responsable des réservations, chef de comptoir, assistante de direction.

Outre l'anglais commercial courant et le goût des nouvelles technologies, le ou la yield manager doit être réactif et avoir le sens de l'anticipation. Doté d'un esprit d'analyse aiguisé, c'est aussi un bon statiscien  qui maîtrisent parfaitement les outils informatiques. 

Les applications du yield management  connaissent aujourd’hui un véritable développement  sur le web dans les activités aussi diversifiées que le tourisme, l’hôtellerie-restauration toute gamme confondues, la culture et le transport aérien, ferroviaire et maritime où les procédures de gestion tarifaire en temps réel sont désormais une norme.

Études / Formation pour devenir Yield manager

 Si certains yield managers ont pu débuter avec un BTS tourisme ou hôtellerie-restauration, le marché de l’emploi demande aujourd’hui un bac + 3 (licence pro), voire un bac + 5 (diplôme d'école de commerce ou d'ingénieur, master) : 

- licence pro ou master pro en commerce, marketing ou management dans le tourisme, l'hôtellerie-restauration (LP distribution touristique à Irest Paris 2,  LP management des innovations touristiques à Nice, LP études statistiques sondages et marketing...), 

- diplôme d'écoles de commerce ou de gestion (ESSEC, ESSCA, ESC Troyes...)

- diplômes d'écoles spécialisées dans le tourisme ou la gestion hôtelière (Sup de Co La Rochelle, Escaet, IEFT, réseau Négoventis...), 

- diplôme d'ingénieur.

Évolutions

Le métier de yield manager étant récent, les évolutions se situent principalement dans la spécialisation dans un secteur d’activité et la mobilité. Néanmoins d'autres évolutions de carrière sont également envisageables : directeur marketing ou commercial, directeur d'hébergement. A plus long terme, possibilité de briguer un poste de directeur adjoint voire un poste de directeur de complexe hôtelier. 



Salaires

Entre 2 300 et 3 000 €

  • Nouveau métier : Oui
  • Métier qui recrute : Oui
  • Métier en tension : Non

Patrick Neyroud


Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.