Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 3.8 (4 votes)

Vitrailliste

Vitrailliste
© Nasser Zebidour

Le vitrailliste restaure des vitraux anciens ou crée des vitraux modernes. Il en assure également la pose. C’est à la fois un artiste et un technicien du plomb et du verre coloré. Il joue sur la transparence du verre et la luminosité de l’environnement.

Description métier

Le vitrailliste construit d’abord une maquette qui est ensuite agrandie sur un carton aux dimensions exactes du vitrail à créer. Il reporte sur un calque le dessin des futurs plombs qu’il reproduit sur un papier très épais appelé tracé.

Le dessin ainsi obtenu compose un puzzle dont chaque pièce est numérotée puis découpée pour être reportée sur le calque. Ces pièces ou « calibres » sont regroupées par famille de couleurs et disposées en bandes sur des feuilles de verre où elles seront découpées au diamant.

Pour les tracés les plus délicats, le vitrailliste utilise un petit marteau et une pince plate pour affiner et corriger les découpes. Avec un instrument abrasif, il lime les arêtes vives des pièces de verre.

Le vitrailliste opère souvent seul, en hauteur et en extérieur lorsqu’il restaure des vitraux anciens (harnais de sécurité obligatoire). Dans des positions inconfortables il doit porter de nombreuses charges. Il utilise des produits chimiques au maniement délicat : oxydes et acides.

Outre des savoir-faire indispensables en dessin et dans l’art d’harmoniser les couleurs, le métier exige minutie, patience et une solide culture en histoire de l’art.

Les étapes du travail du vitrailliste : relevé des mesures, maquette, carton, calque, tracé, découpe, coloration, cuisson, sertissage et pose du vitrail.

Études / Formation pour devenir Vitrailliste

Il existe plusieurs diplômes professionnels très spécialisés dans le domaine du vitrail qu’il s’agisse de restauration ou de création :

- CAP arts et techniques du verre, option vitrailliste,
- BMA (brevet des métiers d’art) arts et techniques du verre ou verrier décorateur 
- DMA (diplôme des métiers d’art) arts du décor architectural options traitement plastique de la transparence ou arts du verre et du cristal,
- master restaurateur du patrimoine à l'INP (institut national du patrimoine) spécialité arts du feu. 

Ces qualifications peuvent s’acquérir en alternance.

Beaucoup de vitraillistes suivent des formations artistiques post-bac dans des écoles d’art.

Évolutions

Dans la plupart des cas, le jeune diplômé est salarié dans un atelier d’artisan spécialisé le plus souvent dans la restauration.

Après des années d’expérience, il peut créer ou reprendre un atelier et diversifier sa production. On recense quelque 500 ateliers de vitraillistes en France.

Salaires

Entre le Smic (1 467 € brut mensuel) et 1 600 € brut par mois, dans un atelier de restauration ou de création. S’il est à son compte, ses revenus sont plus importants mais dépendent de sa clientèle et de sa notoriété. L’artisan dépend fréquemment des commandes publiques.

En savoir plus

Centre international du vitrail
www.centre-vitrail.org

Institut national des métiers d'art
www.metiersdart-artisanat.com
www.metiersdart-magazine.com

Centre européen de recherches et de formation aux arts verriers
www.idverre.net

Autres métiers dans les mêmes centres d'intérêts

Patrick Neyroud


Les derniers messages du Forum
Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.