Vétérinaire

Vétérinaire (Visuel) © Tudor Stanica - Fotolia

La majorité des vétérinaires soignent des animaux de compagnie. En ville ce sont chiens et chats, mais aussi oiseaux ou animaux exotiques à la mode. À la campagne, ce sont les animaux d’élevage, bovins, ovins, caprins, porcins.

Description métier

Ville ou campagne, le quotidien d’un vétérinaire est très différent selon son lieu de travail et sa clientèle.

Dans les cliniques vétérinaires, le rôle du professionnel consiste à prévenir les maladies, à soigner, à opérer. Presque toutes les consultations ont lieu dans le cabinet.

En zone rurale, c’est radicalement différent : le vétérinaire travaille essentiellement dans le secteur de l’élevage. Il intervient sur site dans les élevages eux-mêmes et les fermes, soit au cours de campagnes systématiques, soit à la demande expresse de l’éleveur.

Prévenir les maladies, améliorer la croissance des cheptels de bœufs, moutons, porcs ou chevaux dans les haras, voilà son quotidien. Aux côtés de l’éleveur, le vétérinaire gère aussi bien les questions d’hygiène et de nutrition que de productivité et de rentabilité. À la campagne, la pratique exige donc beaucoup de déplacements et de disponibilité.

En tant que salarié de l’industrie agroalimentaire, le vétérinaire participe à l’élaboration de nouveaux produits destinés à la consommation humaine ou animale.

Dans les laboratoires pharmaceutiques il intervient comme spécialiste dans la fabrication de médicaments mais aussi au niveau de leur commercialisation.

Dans les parcs zoologiques ou les parcs naturels, le vétérinaire est aussi un conseiller et un éthologue qui se préoccupe de la conservation des espèces.

Le vétérinaire peut travailler à son compte dans un cabinet privé ou être salarié dans les industries agroalimantaires ou pharmaceutiques.

Il peut aussi être fonctionnaire car l'Etat recrute des vétérinaires inspecteur sanitaire par le biais du ministère de l'Agriculture et de la Pêche.

Enfin, les vétérinaires biologistes des armées s'assurent du contole alimentaire et prodiguent des soins aux chiens et chevaux.

Études / Formation pour devenir Vétérinaire

Quatre écoles forment les vétérinaires. Ces écoles nationales vétérinaires situées à Maisons-Alfort (www.vet-alfort.fr), Lyon (www.vet-lyon.fr), Nantes (www.vet-nantes.fr) et Toulouse (www.vet-toulouse.fr), recrutent sur concours :

- après une classe prépa véto (concours A),
- après licence sciences de la vie (concours B),
- après BTSA (concours C),
- avec diplômes d'Etat de docteur en médecine, pharmacie ou chrirurgie dentaire (concours D).

Les études durent quatre ou cinq ans selon le niveau des candidats à l’entrée. Les élèves admis au concours sont répartis entre les quatre écoles en tenant compte de leur classement et du nombre de places offertes dans les écoles.

Les candidats sont bien plus nombreux que les places offertes ! Bien sûr, l'amour des animaux ne suffit pas et pour réussir, on doit faire la preuve de la maîtrise du raisonnement scientifique et de la  capacité d'intégrer une grande quantité de connaissances scientifiques et techniques.

Comme on peut s'y attendre, la biologie est la matière clé des concours, suivie de la chimie et du français.

En fin de parcours les vétos peuvent préparer :

- un certificat d'études approfondies (CEAV) en 1 an (médecine interne des animaux de compagnie, pathologie animale en région chaudes...),

- un diplôme d'études spécialisées vétérinaires (DESV) en 3 ans ( chirurgie, dermatologie...).

Évolutions

Comme les médecins, les vétérinaires travaillent en grande majorité à leur compte. Mais dans les grandes villes, le marché est presque saturé. Beaucoup de jeunes vétérinaires démarrent donc par des remplacements puis s’associent avec un vétérinaire déjà en place.

Le vétérinaire peut ensuite se spécialiser dans un type d'animal (NAC, nouveaux animaux de compagnie par exemple)

Salaires

Comme pour d’autres professions libérales, les revenus du vétérinaire dépendent de sa notoriété et donc de l’importance de sa clientèle.

Les débuts peuvent être difficiles en termes de revenu. Sa situation s’améliore au fur et à mesure. En règle générale le vétérinaire établi à son compte gagne bien sa vie.

Métier accessible

  • après le bac, avec une formation de 4 ans ou plus

Centres d'intérêts

  • Travailler avec des animaux
  • Travailler dans l'urgence

Synonymes

  • docteur vétérinaire
  • véto

En savoir plus

Ministère de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche
http://agriculture.gouv.fr/Enseignementagricole/

Ministère de la défense
www.defense.gouv.fr/sante

Portail de l'Ordre national des vétérinaires
www.veterinaire.fr

Syndicat des vétérinaires
www.snvel.fr

Patrick Neyroud


Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.

 

serveur1