Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 3.7 (6 votes)

Vendeur export

Vendeur export
© Pandore - Fotolia

Le vendeur export est chargé de démarcher des clients étrangers, utilisateurs ou revendeurs. Son objectif : vendre le plus possible et à meilleur prix dans sa zone géographique les produits ou les services de l’entreprise qu’il représente.

Description métier

Le vendeur export peut travailler dans deux grands domaines :

- la vente de produits de grande consommation ou de biens d’équipement. Dans ce cas le rôle du vendeur export est d’informer ses clients sur les caractéristiques des produits ou services.

-  la vente de produits ou services à forte technicité ou valeur ajoutée. Dans ce cas le vendeur expert doit posséder des compétences techniques.

Dans la vente de produits de grande consommation, le vendeur export prospecte, sur un secteur géographique précis ou en direction d'un marché ciblé, une clientèle potentielle d'entreprises ou de réseaux de revendeurs.

Il visite les clients répertoriés dans le but de connaître leurs besoins, les informer et les conseiller afin de développer les ventes. Il négocie, prend des commandes, assure le suivi des ventes, anime éventuellement le réseau de distribution.

Dans la vente de produits à forte valeur ajoutée, le vendeur export doit avoir une double compétence technique et commerciale pour prospecter des éventuels clients et promouvoir des produits ou services sur un marché ciblé.

Il analyse les besoins du client et propose des solutions appropriées, toujours sous l’angle technique et commercial. Puis, il établit un cahier des charges, assure l'interface entre le client et la direction export de son entreprise. Il négocie les termes du contrat et le suivi des opérations.

Le vendeur export doit posséder une forte culture générale et commerciale. Il doit comprendre et s’adapter aux marchés, à la culture, aux traditions, au cadre de vie des pays où il prospecte. Le plus souvent il doit en parler la langue. En outre, une parfaite maîtrise de l'anglais est nécessaire.

Ouverture d’esprit, réactivité, capacité d’observation, d’écoute et de négociation, qualité relationnelle, rigueur et sens de l’organisation, aptitude au nomadisme sont les qualités qui font un bon vendeur export.

Études / Formation pour devenir Vendeur export

Deux voies d’accès sont possibles :

- à partir d’une formation commerciale, diplôme d'école de commerce avec spécialisation à l'international ou diplôme universitaire  (du DUT au master pro), complétée par une formation technique adaptée au produit vendu. A l’international, le profil le plus demandé reste au niveau bac + 5, grande école de commerce type ESC dont la plupart dispensent des enseignements en commerce international.

- à partir d’une formation technique ou scientifique, complétée par une formation commerciale et des aptitudes à la vente.
Comme formations de base on peut citer le BTS commerce international et le DUT techniques de commercialisation (TC). Poursuite en licences et masters professionnels du secteur.

Dans tous les cas des stages ou séjours à l'étranger et une excellente maîtrise d'une ou deux langues étrangères sont des atouts indispensables.

Évolutions

L'expérience de la vente export peut permettre d'accéder à un poste de responsable de zone export, de directeur export, voire de direction de filiale à l'étranger. Dans tous les cas il s’agit de postes d’encadrement d’équipe de commerciaux.

Salaires

Le salaire varie selon la taille et le secteur de l’entreprise. Il est en moyenne de 2 700 € brut par mois pour un débutant avec en plus des primes de résultat. Un cadre commercial confirmé directeur d’un réseau de vente peut gagner de 4 000 à 6 000 € par mois.

  • Métier qui recrute : Oui

Patrick Neyroud


Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.