Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 4 (3 votes)

Tuyauteur

Tuyauteur
© Kathy Burns-Millyard - Fotolia

Le tuyauteur exerce un métier de maintenance technique. Il opère sur des réseaux de tuyauteries qui conduisent des fluides liquides ou gazeux, corrosifs ou explosifs à des températures et des pressions plus ou moins élevées.

Description métier

Le tuyauteur prend connaissance des tuyauteries sur lesquelles il doit intervenir. Il étudie les plans de construction du réseau et le dossier de maintenance : contraintes auxquelles sont soumises les conduites, risques de corrosion, pressions exercées…

Il examine les matériaux utilisés, les soudures et les assemblages mis en œuvre et la réglementation qui les concernent.

Le tuyauteur définit ensuite les travaux à réaliser : démontage, découpe, remplacement de portions de tuyauterie en mauvais état.

Il évalue les risques liés aux produits véhiculés par les conduites et utilise des équipements de protection (casque anti-bruit, masque à air, tenue spéciale…). Il prépare les opérations à effectuer et rassemble les éléments de tuyauterie et les outils nécessaires.

Il effectue les modifications nécessaires : découpe de tuyaux au chalumeau ou à la tronçonneuse, préparation des pièces en atelier, positionnement des éléments sur le site, supervision du soudage, remplacement de joints, décapage…

Il fait les tests de remise en service et remplit les documents techniques d’intervention qui composent le dossier de maintenance qui atteste du respect des réglementations de sécurité spécifiques à l’industrie concernée.

Ce métier impose l’utilisation d’outils de manutention lourds : palans, chariot élévateur, pont roulant. En général le tuyauteur travaille en équipe avec d’autres spécialistes des métaux ou des alliages utilisés, des soudeurs.

Les horaires sont réguliers mais des astreintes peuvent exister : travail de nuit : impératifs de production, situation accidentelle…

Études / Formation pour devenir Tuyauteur

Plusieurs formations professionnelles et techniques existent à différents niveaux de qualification, du CAP au BTS :

- CAP réalisation en chaudronnerie industrielle,

- Bac pro fonderie,
- Bac pro technicien en chaudronnerie industrielle,
- Bac techno STI2D,

- BTS CRCI -conception et réalisation en chaudronnerie industrielle,
- BTS fonderie.

A noter : le CQPM tuyauteur industriel est un certificat organisé par la branche.

Ces diplômes sont accessibles en apprentissage, en alternance ou dans le cadre de la VAE.

Évolutions

Le tuyauteur peut évoluer vers des postes de responsable : chef d’équipe, d’atelier ou technicien en bureau d’études (s’il est titulaire d’un BTS).

La spécialisation dans un type d’industrie ou de fluide particulier est également envisageable : chimie, pétrole, nucléaire, vapeur d’eau, huile, air comprimé…

Salaires

Entre le Smic (1 467 € brut mensuel). et 1 600 € brut par mois pour un débutant. Un chef d’équipe gagne entre 1 800 et 2 200 € mensuels.

Métier accessible

Secteurs associés

Synonymes

  • tuyauteur industriel
  • Métier qui recrute : Oui

En savoir plus

Les industries technologiques
www.les-industries-technologiques.fr

Syndicat national de la chaudronnerie, de la tôlerie et de la tuyauterie industrielle
www.snct.org

Patrick Neyroud


Les derniers messages du Forum
Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.