Toiletteur

Toiletteur (Visuel) © APCM

Le toiletteur effectue les soins nécessaires à l'hygiène, à l'entretien ou à la remise en forme d'animaux domestiques et de compagnie (tonte, brossage, pansements). Il connaît les particularités de chaque race de chiens et de chats.

Description métier

Le toiletteur baigne, peigne, tond et épile des animaux de compagnie (chiens et chats) de toutes races suivant les standards en vigueur ou le désir des clients.

Il utilise les shampooings et produits antiparasites ou antipuces adaptés à chaque cas. Il veille à la propreté et à l'hygiène du matériel et du salon de toilettage. Il assure également l'accueil des clients, prépare les dossiers et répond au téléphone.

Le toiletteur exerce en clinique, en cabinet vétérinaire ou dans un salon de toilettage. Il peut travailler seul mais doit être en relation avec les vétérinaires pour la gestion des urgences ou le renouvellement de produits.

Et ceci, sans outrepasser ses compétences, c’est-à-dire sans empiéter sur l’activité des autres professionnels qui s’occupent d’animaux. Par exemple, il n’a pas à soigner les coupures, éraflures, abcès, saignements, ni à administrer des médicaments. En aucun cas le toiletteur ne peut remplacer le vétérinaire.

Le métier de toiletteur d’animaux demande robustesse, bon équilibre nerveux, sympathie pour les animaux, fermeté et douceur. Contre-indication : allergie au poil.

L’activité exige une station debout fréquente et une certaine force physique pour porter, déplacer ou immobiliser les animaux. Les horaires sont réguliers. Le toiletteur doit respecter des règles d'hygiène et de sécurité.

Le port d'un vêtement professionnel est le plus souvent une nécessité.

Études / Formation pour devenir Toiletteur

Le titre de toiletteur canin est reconnu par l'Etat et par la profession. Il valide une formation théorique et pratique en 2 ans préparée en apprentissage ou avec un contrat de professionnalisation. Pour accéder à cette formation, il faut avoir un niveau fin de classe de 3e, trouver un employeur et signer avec lui un contrat de professionnalisation.

A noter : un toiletteur peut être intéressé par la préparation d'un BPA (brevet professionnel agricole) travaux d'élevage canin et felin.

Évolutions

Avec de l’expérience et un bon carnet d’adresses, le toiletteur canin peut créer son propre salon de toilettage.

Il peut aussi se spécialiser dans le toilettage à domicile, notamment en zone semi-urbaine ou en zone rurale.

Salaires

Le salaire brut du toiletteur débutant n’est guère plus élevé que le Smic (1 445 € brut mensuel).

Un toiletteur à son compte peut gagner entre 1 500 et 1 700 € par mois.

Métier accessible

  • après la 3e, un CAP ou un BEP
  • sans diplôme

Centres d'intérêts

  • Travailler avec des animaux
  • Travailler seul

Synonymes

  • toiletteur animalier

En savoir plus

Ministère de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche
http://agriculture.gouv.fr/Enseignementagricole/

Syndicat national des professionnels du chien et du chat
www.snpcc.com

Fédération française des artisans du toilettage animalier
www.ffata.fr

Union nationale des centres de formation en toilettage
www.uncft.fr

Patrick Neyroud


Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.

 

serveur1