Testeur / Testeuse de jeux vidéo

Testeur de jeux vidéo © Cherry Merry / Fotolia

Le testeur est l’ultime maillon très important de la chaîne de production d’un jeu vidéo. Avant la mise sur le marché, c’est lui qui repère tous les points faibles et les bugs éventuels du jeu. Autant dire qu’il n’est pas un joueur comme les autres !

Description métier

Véritable agent de contrôle qualité, le testeur est chargé de repérer les différents types de défauts d’un jeu vidéo. Son rôle est très important et son avis est respecté, puisqu’il en va du succès commercial du produit.

La mission principale du testeur de jeu vidéo est d’évaluer la justesse du gameplay (maniabilité, fonctionnalités, ambiance, difficulté générale…) et de faire la chasse aux bugs pour qu’ils soient ensuite corrigés par les programmeurs avant la mise en vente.

Pour pouvoir donner ses conclusions sur tous les aspects du jeu, il doit anticiper les critiques des futurs joueurs. Pour cela, il répète souvent les mêmes gestes et pousse le jeu à ses limites, en essayant par exemple d’entrer dans les décors, d’épuiser les possibilités d’une arme, de tester des actions non prévues par le scénario, etc.

Pour relever les bugs, le testeur utilise divers outils : bases de données, logiciels de reporting, logiciels de capture (vidéo, image).

Contrairement aux idées reçues, tester un jeu demande donc de l’expérience et une grande connaissance de la culture des jeux vidéo, mais aussi beaucoup de temps, de concentration… et de sérieux !

Souvent sous-traité à des studios spécialisés, le métier se professionnalise de plus en plus, mais on y trouve encore toutes sortes de profils : étudiants, travailleurs à domicile, techniciens reconvertis ou “geeks” qui en font un job d’appoint…

Pour s’installer durablement dans le secteur, il faut accepter dans un premier temps la précarité et savoir jongler entre plusieurs employeurs et différents studios. Et, surtout, bien gérer sa journée quand on travaille chez soi !

Études / Formation pour devenir Testeur / Testeuse de jeux vidéo

Testeur est le seul métier des jeux vidéo qui peut s'exercer sans diplôme. A condition d’avoir un bon niveau d’anglais technique et une très très bonne connaissance des jeux vidéo... et de leur pratique. La participation aux game show et concours est de mise.

Pour se spécialiser et évoluer :

- BTS design graphique option B communication et médias numériques,
- BTS métiers de l’audiovisuel options image et son,
- DUT informatique option imagerie numérique.

Évolutions

Un testeur généraliste peut commencer par se spécialiser : son, imagerie 3D, comptabilité des jeux et logiciels entre les différentes configurations d’ordinateur, etc.

Ensuite, le métier de testeur est souvent considéré comme un tremplin dans le secteur du jeu vidéo.

Salaires

Les salaires ne sont pas très élevés par rapport aux autres métiers du jeu vidéo. Un testeur est généralement rémunéré à la mission, généraklement sur la base d'un Smic (1 445 € brut mensuel). +.

A savoir : le testeur a souvent plusieurs employeurs.

Métier accessible

  • après le bac, avec une formation de 2 ou 3 ans
  • sans diplôme

Centres d'intérêts

  • Travailler avec les nouvelles technologies
  • Travailler dans l'urgence
  • Travailler seul

En savoir plus

Agence française pour le jeu vidéo
www.afjv.fr

Le Portail des métiers de l’internet
http://metiers.internet.gouv.fr/

Patrick Neyroud


Les derniers messages du Forum

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.

 

serveur1