Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 3.4 (5 votes)

Technicien / Technicienne chimiste

Technicien / Technicienne chimiste
© L.Mignaux - Meeddm

Le technicien chimiste réalise des expériences, des analyses ou des synthèses selon un protocole défini. Il fabrique des produits ou effectue des essais. Il travaille sous la responsabilité de l’ingénieur.

Description métier

Suivant les tâches qu’il réalise, le technicien chimiste peut prendre quatre appellations différentes.

Le technicien de laboratoire effectue des essais et des analyses en vue d’étudier les phénomènes chimiques.

Son objectif : élaborer de nouveaux produits, chercher de nouvelles applications à un produit existant ou bien effectuer des contrôles qualité.

A l’autre bout de la chaîne, le technicien de fabrication exerce dans un atelier de production industrielle où il est chargé d’assurer la fabrication des produits dans les délais prévus. Il est également responsable de la bonne marche des appareils et de l’installation des nouveaux équipements.

Intermédiaire entre les deux, le technicien de génie chimique met au point le procédé de fabrication à grande échelle au sein d’une « unité pilote » ou labo. Son rôle : préparer les échantillons, effectuer des essais, réaliser des schémas de fabrication et tester les appareils.

Enfin, le technicien de contrôle et de régulation intervient sur tous les systèmes automatisés de mesure et de commande. Il étudie les systèmes de sécurité et les automatismes à mettre en place, définit les matériels à utiliser et établit leur programme de maintenance.

Les secteurs d’activité où le technicien chimiste intervient sont nombreux. Cela va de la métallurgie à la cosmétologie, en passant par la photographie, l’industrie automobile, l’électronique ou le traitement des eaux.

Son niveau de responsabilité est fonction de la structure et de la taille de l’entreprise où il exerce.

Études / Formation pour devenir Technicien / Technicienne chimiste

Au niveau technicien, il existe plusieurs qualifications accessibles en 2 ans après un bac technologique STL (sciences et techniques de laboratoire), options biotechnologies ou sciences physiques et chimiques en laboratoire ou un bac S. 

- BTS métiers de la chimie,
- BTS biotechnologies,
- BTS CIRA - contrôle industriel et régulation automatique,
- BTS bio-analyses et contrôles,

- DUT chimie, option chimie analytique et de synthèse,
- DUT MP - mesures physiques,
- DUT génie biologique option analyses biologiques et biochimiques,
- DUT génie chimique, génie des procédés option procédés (GCh GP),
- DUT SGM - sciences et génie des matériaux.

Ces formations sont accessibles en alternance.

On peut également préparer un diplôme universitaire comme une licence professionnelle : www.orientation-pour-tous.fr rubrique SCUIOP. Nombreuses spécialités possibles pour la licence pro industrie chimiques et pharmaceutiques.



Évolutions

Après quelques années d’expérience professionnelle, on peut devenir chef d’équipe, responsable d’atelier ou responsable qualité.

Avec une formation complémentaire, on peut accéder à un poste d’ingénieur ou se spécialiser dans le technico-commercial par exemple.

Salaires

Le salaire d’un technicien débutant varie de 1 600 € et 1 900 € brut par mois. Les rémunérations sont très différentes d’un secteur d’activité à l’autre.

Synonymes

  • chimiste
  • Métier qui recrute : Oui

Josée Lesparre


Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.