Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 4 (6 votes)

Technicien en mécanique

Technicien en mécanique
© Sudheer Sakthan - Fotolia

Le technicien en mécanique travaille à tous les stades de la fabrication d'un produit, de la conception (technicien d’études) à la vente (technicien technico-commercial), en passant par la gestion de la fabrication (technicien des méthodes) ou l'entretien et la réparation (technicien de maintenance).

Description métier

Selon les entreprises, on distingue plusieurs fonctions :

Le technicien d'études conçoit ou améliore différents produits mécaniques (éléments de moteur, boîte de vitesses...). Il prend connaissance du cahier des charges. Puis il choisit les solutions mécaniques les mieux adaptées. Il calcule alors les caractéristiques de la pièce ou du produit : dimensions, matériaux à utiliser. Il réalise ensuite en CAO (conception assistée par ordinateur) une image en 3 dimensions. Enfin il édite, à partir de l'image 3 D obtenue, les plans destinés aux ateliers.

Le technicien des méthodes doit fabriquer au moindre coût, mais en respectant des normes de qualité précises, les pièces ou les produits conçus par le service études. Pour une pièce mécanique, par exemple, il réalise les opérations nécessaires à sa fabrication (tournage, fraisage, perçage, etc.). Ensuite, il met au point le programme informatique qui permet à la machine d'exécuter automatiquement cette série d'opérations. Enfin, il lance la fabrication et en assure le suivi.

Le technico-commercial assure la vente des produits auprès des services et réseaux de distribution. Il doit avoir à la fois des compétences techniques et commerciales pour expliciter, démontrer puis vendre les produits ou pièces fabriquées. 

Le technicien de maintenance assure l'entretien des installations de production dans les ateliers. Il organise le travail des équipes d'intervention et exécute lui-même parfois les dépannages délicats. Il peut également modifier ou améliorer les équipements existants.

Quelle que soit la fonction, les conditions de travail sont difficiles : travail souvent posté (2x8, 3x8), travail en fin de semaine, astreintes, travail dans un milieu bruyant, etc.

Les principaux secteurs concernés sont la construction mécanique, automobile, aéronautique, ferroviaire, machinisme agricole, la productique.

Les qualités requises sont le goût de la réalisation concrète, l’esprit de rigueur et de méthode.

Études / Formation pour devenir Technicien en mécanique

Le métier est accessible à partir de formations de niveaux bac professionnel ou technologique, BTS ou DUT dans le domaine de la mécanique générale. De très nombreuses spécialisations industrielles sont possibles :

- bac pro EDPI - études et définition de produits industriels,
- bac pro MEI - maintenance des équipements industriels,
- bac pro maintenance de véhicules options voitures particulières, véhicules de transport routier, motocycles,
- bac pro maintenance des matériels options travaux publics et manutention, parcs et jardins, agricoles,
- bacs pro technicien d’usinage, technicien modeleur, technicien outilleur.
- bacs techno STI2D (sciences et technologies de l'industrie et du développement durable),


- BTS CPI - conception de produits industriels,
- BTS CIM - conception et industrialisation en microtechniques,
- BTS CM - constructions métalliques,
- BTS CIRA - contrôle industriel et régulation automatique,
- BTS MAVETPM - maintenance et après vente des engins de travaux publics et de manutention, 
- BTS MFMF - mise en forme des matériaux par forgeage,
- BTS fonderie,

- DUT GIM - génie industriel et maintenance,
- DUT GMP - génie mécanique et productique,
- DUT SGM - sciences et génie des matériaux.

Toutes ces formations se préparent également par alternance.

Évolutions

Le technicien en mécanique peut évoluer vers des fonctions technico-commerciales qui lui permettront de devenir cadre. Par le biais de la formation continue, il peut devenir ingénieur.

Salaires

Un technicien débutant dans le domaine de la mécanique touche entre le Smic (1 467 € brut mensuel)  et 1 600 € brut par mois.

  • Métier qui recrute : Oui

Josée Lesparre


Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.