Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 4 (1 vote)

Stratifieur mouliste

Stratifieur mouliste
© Catherine Lelong - Fotolia

Le stratifieur mouliste est un spécialiste de la matière plastique industrielle. Il confectionne un moule en matière thermodurcissable destiné à fabriquer des objets ou des pièces en plastique armé par stratification, injection ou compression.

Description métier

Le métier de stratifieur mouliste s’est beaucoup développé avec la généralisation de la construction des bateaux de plaisance en polyester. La plus grande partie de leurs coques sont moulées dans les chantiers nautiques.

Le stratifieur superpose sur le moule de la pièce à réaliser des couches successives de matériaux composites qui peuvent être des résines plastiques, du tissu de verre, du kevlar.

Auparavant il passe une couche de cire sur le moule pour faciliter le démoulage final, puis une couche de peinture (gel coat). Le tissu de verre est imprégné de résine. Il fait remonter cette résine au travers des fibres du tissu de verre. C’est l’ébullage.

Le stratifieur procède au séchage et à la finition qui consiste à ébarder les restes de fibres qui dépassent. Ponçage et polissage sont les dernières opérations.

La position de travail du stratifieur est le plus souvent la station debout dans le milieu fermé d’un atelier, rarement sur un chantier en plein air.

Une bonne vision, une grande habileté manuelle et gestuelle, une appréciation tactile des états d’une surface sont indispensables.

Ce métier ne peut pas être exercé par une personne sujette à des allergies aux odeurs de solvants, de résines ou aux poussières. Pour certaines opérations le port d’un masque est obligatoire. En raison des produits utilisés des consignes de sécurité sanitaire sont à respecter.

Les horaires de travail dépendent de l’organisation de l’entreprise : horaires classiques ou travail posté (2 x 8). Le stratifieur opère rarement seul mais le plus souvent par équipe de 2 ou 3.

Études / Formation pour devenir Stratifieur mouliste

Il existe plusieurs formations professionnelles techniques préparant à l’exercice de ce métier. Elles sont du domaine de la plasturgie ou de la mise en œuvre des matériaux :

- CAP plasturgie,
- CAP composites, plastiques chaudronnés,
- Certificat de qualification professionnelle (CQP) plasturgie opérateur spécialisé en matériaux composites (reconnu par la branche navigation de plaisance),

A noter : un CAP du secteur bâtiment ou menuiserie peut aussi être un point de départ pour une spécialisation de mouliste.

- Bac pro plastiques et composites,
- Bac pro traitement de surfaces,
- Bac techno STI2D,

- BTS europlastics et composites,
- DUT sciences et génie des matériaux (SGM).

Ces formations peuvent se suivre dans le cadre de l’alternance.

Évolutions

Une direction d’équipe dans un chantier naval peut être obtenue avec de l’expérience professionnelle. Elle est plus rapide avec un niveau BTS ou DUT. La création de son propre atelier de réparation de navires de plaisance ou de planches à voile est toujours possible.

Salaires

Un débutant est embauché avec un salaire à hauteur du Smic (1 467 € brut mensuel). A noter que les bons spécialistes dans ce domaine sont recherchés et que le salaire est évolutif.

Secteurs associés

Synonymes

  • mouleur en stratifiés
  • Métier qui recrute : Oui

En savoir plus

Fédération de la plasturgie
www.laplasturgie.fr

Fédération des industries nautiques
www.fin.fr

Josée Lesparre


Les derniers messages du Forum
Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.