Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 4 (2 votes)

Statisticien

Statisticien
© ra2 studio - Fotolia

Le statisticien collecte, classe et interprète des données numériques. Par des procédés mathématiques, il élabore des méthodes permettant de prendre des décisions rationnelles malgré une marge d’incertitude pouvant résulter de tout événement fortuit.

Description métier

Le statisticien est un collecteur d’informations exprimées en chiffres. Mathématicien expert en probabilités, il traite et analyse des données qu’il traduit en tableaux, en graphiques, en courbes, en histogrammes et en camemberts.

Tous les domaines d’activité peuvent faire l’objet des travaux du statisticien : économie, finances, démographie, industries, services, éducation, opinion…

Le statisticien commence par établir un questionnaire et par mettre en place une équipe pour recueillir les informations voulues (sondage, téléphone, Internet…).

Quel que soit son objet d’étude, le statisticien détermine le nombre d’observations, de recoupements et de paramètres indispensables (modélisation) pour que ses conclusions puissent être fiables avec un niveau de certitude raisonnable.

Il discute des variables à mesurer avec les spécialistes du domaine, explique ses résultats et précise les précautions à prendre quant au niveau d’incertitude de ses conclusions.

Qu’il travaille pour un organisme public ou pour une entreprise privée, le statisticien exécute une expertise bilan et/ou prévisionnelle, générale ou ponctuelle, mais toujours très précieuse pour le décideur.

La dernière étape de sa mission consiste à présenter une synthèse au commanditaire de l'étude.

Dans l’industrie, le statisticien peut être membre d’une équipe de production en tant que spécialiste qualité.

Dans le secteur de la consommation, il est contacté pour passer au crible les résultats d’enquêtes commandées par les directions commerciales.

Dans le domaine de la communication, de la banque, de la finance, le statisticien devient spécialiste des bases de données et du Big data.

Le statisticien exerce le plus souvent un métier de bureau, devant un ou plusieurs ordinateurs. S’il est chargé d’enquêtes, les déplacements ne sont pas à exclure. S’il est responsable d’un service, il participe à de nombreuses réunions préparatoires ou conclusives.

Études / Formation pour devenir Statisticien

Pour devenir statisticien, on peut suivre les formations suivantes :

Le DUT STID (statistique et informatique décisionnelle) constitue le diplôme minimal du statisticien (poste d'assistant). Il est proposé dans une quinzaine d'établissements et ouvre la voie à un poste de chargé de statistiques.

Possibilité de poursuivre ensuite vers un niveau bac + 3 ou bac + 5 (niveau généralement exigé pour la plupart des postes).

DU : datawiz / analyse et big data (Paris Descartes). Diplôme accessible avec un niveau bac + 2. 

Licences pro (bac + 3) :  statistique de la protection sociale (Poitiers), métiers décisionnels et de la statistique parcours data mining ou applications aux domaines de la santé (Paris Descartes), statistique et informatique décisionnelle pour le management de la qualité (université de Pau et des pays de l'Adour), statistique et informatique décisionnelle (Lille)....

Masters (bac + 5) : biostatistique, biomathématique, bio-informatique et santé (Lyon 1), modélisation statistique (Besançon), data sciences (Paris 11), statistiques et traitement des données (Clermont-Ferrand 2)…

Coordonnées des universités sur le site du ministère de l'Enseignement supérieur.

Diplômes d’ingénieur. Pour devenir trader, analyste des marchés financiers, économiste, actuaire, il existe 4 écoles spécialisés accessibles sur concours après classes préparatoires :

  • Ensae Paristech (école nationale de la statistique et de l'administration économique),
  • Ensai (école nationale de la statistique et de l'analyse de l'information),
  • Isup (institut de statistiques de l'UPMC),
  • Polytech'Lille.

Évolutions

En tant que cadre, un statisticien peut devenir responsable d’équipe (service, prospective, marketing) ou responsable de division.

Il peut également changer de secteur d’activité selon sa spécialité : assurance, démographie, économie, santé…

Enfin, certains accomplissent une partie de leur vie professionnelle dans l’enseignement et la recherche.

Salaires

Entre 2 000 € et 2 500 € brut par mois pour un ingénieur statisticien débutant. Les salaires varient en fonction du niveau de qualification et de la nature de l’entreprise.

Secteurs associés

Synonymes

  • chargé d'études statistiques
  • spécialiste data
  • Métier qui recrute : Oui

En savoir plus

Insee (Institut national de la statistique et des études économiques)
www.insee.fr

SFdS (Société française de statistique)
www.sfds.asso.fr

Josée Lesparre


Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.