Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 4 (1 vote)

Socio-esthéticien

Socio-esthéticien
© CMA40

Les socio-esthéticiens (nes) pratiquent des soins esthétiques pour les personnes souffrantes, fragilisées ou en détresse sociale. Ils disposent à la fois de compétences techniques, de capacités d'écoute, d'aptitudes en animation pour prendre en compte les spécificités de leurs publics.

Description métier

Le socio-esthéticien apporte une aide psychologique et un soin technique aux personnes souffrantes et fragilisées par une atteinte à leur intégrité physique, psychique ou sociale. 

Il peut intervenir ainsi auprès de patients âgés ou malades pour les aider à accepter la modification corporelle de leur image, mais aussi auprès de personnes en détresse sociale ou psychologique pour les aider à retrouver leur dignité. 

Par sa double approche (sociale et technique), son objectif est d'améliorer la qualité de vie par le confort et le bien être des soins socio-esthétiques. Il met en oeuvre l'ensemble des pratiques esthétiques (maquillage, soins de la peau...) en les adaptant aux personnes rencontrées, en tenant compte de leurs pathologies, des modifications engendrées par les traitements médicaux, des préconisations du corps médical....

En parallèle aux soins individuels, il peut aussi animer des ateliers variés (conseils pour la prévention du vieillissement....) ou organiser des activités de groupes. 

Le socio-esthéticien travaille en collaboration avec d'autres professionnels comme les professionnels de santé, les assistantes sociales. Il exerce le plus souvent au sein d'un établissement médico-social (hôpital, clinique privée, maison de retraite, centre social ou spécialisé) mais il peut également intervenir au sein d'une maison d'arrêt ou travailler à son compte.  

Le socio esthéticien doit avoir des qualités d'écoute et une très grande disponibilité. Patient et attentif, il doit se montrer diplomate et chaleureux car il a affaire à des personnes fragiles. Lui même doit avoir un bon équilibre psychologique pour ne pas se laisser envahir par les problèmes des autres et savoir leur apporter le soutien dont ils ont besoin. 

Études / Formation pour devenir Socio-esthéticien

formation initiale en esthétique (CAP, BP, bac pro ou BTS) + diplôme universitaire spécialisation esthétique en milieu médical (faculté de médecine Pierre et Marie Curie Paris 6) ou titre de socio-esthéticienne délivré par le Codes (cours d'esthétique privé à option humanitaire et sociale) du CHU de Tours.

Évolutions

Possibilité de s'installer en libéral ou d'oeuvrer à la mise en place de programmes de soins adaptés.. 

Salaires

Le salaire d'un socio-esthéticien varie en fonction de la structure qui l'emploie. 

Dans la fonction publique hospitalière, les socio esthéticiens émargent à partir du Smic (1 467 € brut mensuel). 

En libéral, l'heure de soins s'élève en général à 50€ brut.   

  • Nouveau métier : Oui
  • Métier qui recrute : Non
  • Métier en tension : Non

Autour du métier de Socio-esthéticien

  1. Esthéticienne-cosméticienne

Autres métiers dans les mêmes centres d'intérêts


Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.