Notez !
Aucun vote pour l'instant.

Relieur-doreur

Relieur-doreur
© Scott Waby - Fotolia

Le relieur-doreur est un artisan d'art dont le métier est très ancien. Il réalise la fabrication manuelle d'un livre à partir de feuilles imprimées, ou bien restaure des livres anciens. Brochure, reliure et dorure demandent un excellent savoir-faire.

Description métier

Relieur-doreur est un métier très ancien qui consistait autrefois à protéger des manuscrits, puis des livres imprimés.

Aujourd'hui, on confie le plus souvent au relieur-doreur des ouvrages courants pour une reliure simple, mais aussi, plus rarement, des manuscrits ou des livres précieux pour lesquels il réalise une reliure d’art qui utilise des matériaux nobles et des techniques plus élaborées.

S'il travaille sur un livre ordinaire, le relieur-doreur assemble les feuilles imprimées, les plie en cahiers puis les coud à la machine.

S'il travaille sur un livre ancien, le relieur-doreur procède d'abord au démontage puis au nettoyage du livre, avant de relier de nouveau les cahiers en les cousant avec du fil de lin. Ensuite, il restaure la couverture, généralement fabriquée en cuir.

Quand la dorure n'est pas confiée à un professionnel extérieur, le relieur-doreur s'en charge lui-même. La dorure consiste avant tout à titrer les livres une fois reliés (opération finale d’importance !), mais aussi à les embellir par une décoration classique ou contemporaine.

La dorure de style, qui utilise de l’or et des petits-fers, exige un grand savoir-faire technique et de solides connaissances historiques et artistiques.

La clientèle du relieur-doreur est variée : bibliothèques de l'État, organismes officiels, ateliers des Archives nationales, ateliers privés de reliure d'art, librairies de livres rares, centres culturels, collectionneurs d’éditions originales, bibliophiles… Le relieur-doreur peut aussi travailler pour une structure aux activités voisines : gainerie, cuirs et peaux…

Ce métier exige de la méticulosité, beaucoup de patience, une grande concentration… et l'amour des livres !

Études / Formation pour devenir Relieur-doreur

Après la 3e (niveau V)
CAP arts de la reliure.

Niveau Bac (niveau IV)
BMA (brevet des métiers d'art) art de la reliure et de la dorure.En 2 ans après le CAP.

Niveau Bac+2
DMA (diplôme des métiers d'art) arts graphiques, option reliure-dorure.Après un BMA ou un bac ST2A + classe MANAA. Equivalent à un BTS. C’est un diplôme très pointu, orienté vers les techniques traditionnelles.

Niveau Bac+3
Licence pro management et développement durable des petites et moyennes organisations, parcours entreprises artisanales Albi et Rodez.


Évolutions

S’il n’est pas fonctionnaire d’un organisme d’État, musée ou autre, un relieur-doreur salarié peut ouvrir son propre atelier ou créer son entreprise.

Il peut aussi évoluer vers des domaines voisins ou plus éloignés : publicité, édition, création graphique…

Salaires

Proche du Smic (1 467 € brut mensuel) pour un relieur-doreur fonctionnaire en début de carrière dans un organisme d’État (+ indemnité).

Pour un artisan, les revenus sont variables en fonction de la taille de son entreprise et de sa clientèle.

S’il est restaurateur d’art, les prestations à la journée d'un relieur-doreur sont rémunérées de 300 € à 450 € la journée.

En savoir plus

Institut national des métiers d'art (Inma)
www.metiersdart-artisanat.com

Chambre syndicale nationale de la reliure-brochure-dorure
www.csnrbd.com

Patrick Neyroud


Les derniers messages du Forum
Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.