Rédacteur en chef / Rédactrice en chef

Rédacteur en chef (Visuel) © zamphotography - Fotolia

Le rédacteur en chef anime une équipe de journalistes et veille au respect de la ligne éditoriale d’une publication ou d’un journal audiovisuel. Il assure également le lien avec la direction et les autres services, techniques et administratifs.

Description métier

À la tête de l’équipe rédactionnelle, le rédacteur en chef est responsable du contenu et de la cohérence des différents articles d’une publication.

Son rôle essentiel : déterminer les sujets à traiter, puis définir avec les journalistes l'angle des articles, c’est-à-dire la manière dont les sujets seront abordés sur les plans social, économique, politique…

Il prévoit aussi le calibrage (nombre de signes par article) et commande éventuellement des dessins ou des photos en rapport avec les textes. Toujours sur la brèche, il cherche sans cesse de nouvelles idées d’articles ou de rubriques en vue des prochaines parutions.

En outre, le rédacteur en chef est chargé des questions pratiques et techniques, et de la direction de son équipe de pigistes et de journalistes.

Le "rédac-chef" représente l’image du journal pour lequel il travaille et doit respecter sa ligne éditoriale. Mais il peut tout de même imposer ses points de vue et sa propre vision de l’actualité : c'est pour cela qu'une publication change souvent de ton avec l’arrivée d’un nouveau rédacteur en chef.

Cette profession s'exerce aussi dans l’audiovisuel : radio et télévision. Selon les supports, le rédacteur en chef peut ainsi être responsable du contenu et de la ligne des journaux d’information (actualité immédiate), de magazines de fond ou de documentaires spécialisés.

Dans tous les cas, il faut faire preuve de solides qualités rédactionnelles, d'une bonne capacité à diriger une équipe, d’aisance relationnelle, de rigueur et d’organisation.

C’est un poste à hautes responsabilités qui n’est jamais confié à un journaliste débutant.

Études / Formation pour devenir Rédacteur en chef / Rédactrice en chef

Quatorze écoles et IUT de journalisme sont reconnus par la CCIJP (Commission de la carte d'identité des journalistes professionnels), mais attention : on ne devient pas rédacteur en chef sans une solide expérience dans le secteur et sans un réseau relationnel étoffé.

Ecoles publiques :
- Cuej (Centre universitaire d'enseignement du journalisme de Strasbourg)
- Celsa (Ecole des hautes études en sciences de l'information et de la communication), rattachée à Paris 4
- IFP (Institut français de presse), rattaché à Paris 2
- ICM (Institut de la communication des médias), rattaché à Grenoble 3
- EJCM (Ecole de journalisme et de communication), rattachée à Aix-Marseille 2
- IEP Paris (Institut d’études politiques)
- Ijba (Institut de journalisme de Bordeaux-Aquitaine), rattaché à Bordeaux 3
- IUT de Tours
- IUT de Lannion,
- IUT de Nice (EDC Cannes).

Ecoles privées :

- CFJ (Centre de formation des journalistes)
- ESJ (Ecole supérieure de journalisme de Lille)
- EJT (Ecole de journalisme de Toulouse)
- IPJ (Institut pratique de journalisme de Paris).

Pour les modalités d'accès (concours, master, dossiers…), il faut se renseigner directement auprès des écoles.

Il existe d'autres écoles non reconnues par la Commission de la carte : écoles privées (ESCPA, Studio Ecole de France…).

 A noter : il existe aussi des licences pro et des masters pro dans le domaine du journalisme.

Évolutions

C’est seulement après plusieurs années d’expérience professionnelle en tant que journaliste que l'on peut accéder à la fonction de rédacteur en chef. Ensuite, on peut éventuellement prendre la direction d’une publication ou d’un magazine audiovisuel.

Autre possibilité : se spécialiser dans le journalisme multimédia et devenir patron d’une publication en ligne.

Salaires

Dans le journalisme, les salaires sont fixés selon des barèmes syndicaux par type d’entreprise : presse quotidienne, nationale ou régionale, hebdomadaire, radio, télévision.

Exemple : entre 3 500 et 5 000 € brut par mois pour un rédacteur en chef dans la presse nationale ou dans le secteur public de l’audiovisuel.

Les chaînes privées de télévision accordent des salaires beaucoup plus élevés.

Métier accessible

  • après le bac, avec une formation de 4 ans ou plus

Centres d'intérêts

  • Diriger, décider
  • Ecrire, donner envie de lire

En savoir plus

Syndicat national des journalistes (SNJ)
www.snj.fr

Commission de la carte d'identité des journalistes professionnels (CCIJP)
www.ccijp.net

Patrick Neyroud


Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.

 

serveur1