Projectionniste

Projectionniste (Visuel) © Alexsmaga - Fotolia

Le projectionniste ou opérateur-projectionniste assure le fonctionnement, l’entretien et le dépannage courant des appareils de projection et de sonorisation dans une salle de cinéma simple ou multiplexe, un studio de cinéma ou de télévision.

Description métier

Avant que la projection ne commence, le projectionniste prépare le ou les appareils de projection. Il place les bobines et règle le son, l’image et la lumière. Durant la séance, il contrôle la projection et intervient immédiatement en cas d’incident.

Le projectionniste de salle d’art et d’essai travaille souvent encore comme il y a 30 ou 40 ans, à la traditionnelle. Celui qui gère plusieurs machines de projection en même temps dans les salles multiplex maîtrise de nouvelles technologies et son mode d’intervention en cas d’incident technique n’est pas le même que celui du projectionniste traditionnel. Mais dans les deux cas, il doit savoir réparer une pellicule qui casse ou protéger ses bobines de la poussière.

Autre similitude, il a des contraintes d’horaires : soirées, dimanches et jours fériés. Sur ce chapitre tout dépend du rythme de projections de la salle pour laquelle il travaille.

La venue du numérique et la quasi automatisation ont mis le métier de projectionniste sur le reculoir.

Études / Formation pour devenir Projectionniste

Le CAP opérateur projectionniste de cinéma est obligatoire pour exercer ce métier. Il est préparé en alternance, en contrat de professionnalisation ou d’apprentissage. Seuls les personnes, âgées de plus de 18 ans peuvent préparer ce CAP. (Il faut avoir cet âge pour entrer dans une cabine de projection et assurer la sécurité d’une salle.)

Le lycée professionnel (LP) Blaise Pascal à Marseille, le LP Saint-Genès à Bordeaux, le Centre national d'enseignement à distance (CNED) et l'Association de formation aux métiers de l'audiovisuel (AFOMAV) à Paris IV proposent cette formation.

Des qualifications plus élevées sont possibles après un bac S ou techno :

- BTS métiers de l'audiovisuel, options métiers de l'image, métiers du son, montage et postproduction, techniques d'ingénéniérie et expolitation des équipements, gestion de production.

 

 

Évolutions

D’aide-opérateur, le métier peut évoluer vers celui d’opérateur puis vers opérateur chef. Le secteur de l’exploitation change. Il évolue et passe de la manutention traditionnelle à la vidéo-projection. Ce sont là de nouveaux débouchés pour l’opérateur projectionniste.

Le projectionniste élargit de ses compétences vers la transmission par câble ou par satellite, le 70 mm, la vidéo-transparence, la maîtrise des techniques induites par le numérique. L’opérateur chef peut dans certains cas évoluer vers des activités de mixage ou de montage.

Le chômage est important dans cette profession, le développement des salles multiplex et du numérique révolutionne la profession et exige une rénovation de la formation.

Salaires

L’aide-opérateurtouche le Smic (1 445 € brut mensuel).

L’opérateur touche un peu plus.

L’opérateur chef gagne entre 1 700 €. Au salaire de base, il faut généralement ajouter diverses primes, voire un 13e mois.

Métier accessible

  • après la 3e, un CAP ou un BEP

Centres d'intérêts

  • Travailler dans le spectacle, la télé

Synonymes

  • opérateur projectionniste

En savoir plus

Centre national de la cinématographie - CNC
www.cnc.fr

Institut national de l'audiovisuel - INA
www.ina-sup.com

Patrick Neyroud


Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.

 

serveur1