Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 3.5 (2 votes)

Poissonnier

Poissonnier
© Pascal Xicluna-ministere agriculture et peche

Spécialiste des produits de la pêche, le poissonnier achète, transforme et vend en poissonnerie ou sur l’étal des marchés poissons, coquillages et crustacés.

Description métier

Dans un premier temps, le poissonnier s’approvisionne auprès, du Marché d'Intérêt National de Rungis en Île-de-France, de groupements de producteurs ou il achète les produits frais de la pêche, à la criée, pour ceux situés en bord de mer.

Après l’achat, il prépare les poissons et crustacés dans le respect des normes d’hygiène alimentaire. À la demande il pratique l’étêtage, l’écaillage, l’éviscération, le tranchage et le filetage du poisson.

Il conserve vivantes, certaines espèces, principalement les crustacés. Il dispose d’outils modernes et performants qui réduisent la durée des opérations.

Le poissonnier peut aussi avoir une activité de traiteur en réalisant des plats préparés et des terrines. Il porte aussi beaucoup d’attention à la présentation esthétique de son étal (variété des formes et des couleurs).

Le poissonnier connaît de très nombreux poissons et crustacés d’eau douce et d’eau de mer.

Il accueille et conseille la clientèle et donne des conseils de cuisine et de cuisson. La vente est principalement sédentaire mais il peut y avoir des tournées d'organisées (en zone rurale).

Le poissonnier doit se lever tôt le matin pour se rendre sur le lieu d’achat de ses poissons et crustacés et préparer ses étals. Son activité se déroule dans une ambiance humide, les mains souvent plongées dans la glace de conservation des poissons.

Il peut travailler dans un commerce de proximité, chez un mareyeur ou dans la grande distribution.

Études / Formation pour devenir Poissonnier

Le poisson et tous les produits de la mer en général sont les denrées les plus périssables de l’alimentation. La profession a besoin de salariés et de chefs d’entreprises qualifiés et extrêmement attentifs à ne pas interrompre la chaîne du froid :

- CAP poissonnier,
- Bac pro poissonnier-écailler-traiteur

Ces qualifications peuvent s’obtenir par l’apprentissage ou l’alternance en préparant un certificat de professionnalisation.

Dans le cadre de la formation continue, des CQP (certificat de qualification professionnelle) sont également accessibles : 

- CQP Poissonnier, 
- CQP Préparateur-Vendeur en Produits de la Mer,
- CQP Poissonnier-Écailler-Traiteur en Produits de la mer,
- CQP Gestionnaire d'entreprise du commerce du Poisson et de la Conchyliculture.

Évolutions

Les formations à la commercialisation des produits de la mer permettent d’occuper différents emplois : employé de poissonnerie, chef de rayon, technico-commercial dans des entreprises d’expédition et de négoce, mareyeur (intermédiaire entre le pêcheur et le commerçant).

Avec de l’expérience le poissonnier peut s’installer à son compte.

Salaires

Le salaire d’un employé de poissonnerie débutant est aux environs du Smic (1 467 € brut mensuel).. Ces revenus peuvent augmenter s’il s’installe à son compte. Un artisan poissonnier peut dégager des revenus confortables entre 2 400 et 5 000 € mensuels.

Métier accessible

Secteurs associés

Synonymes

  • poissonnier-maréyeur
  • Métier qui recrute : Oui

En savoir plus

Union nationale de la poissonnerie française - UNPF
www.uniondelapoissonnerie.org

La Confédération générale de l’alimentation en détail
www.cgad.fr

Les métiers de l'alimentation
www.metiersdelalimentation.fr

Les métiers du commerce
www.metiersducommerce.fr

Choisir l'artisanat
www.choisirlartisanat.fr

Josée Lesparre


Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.