Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 5 (2 votes)

Plâtrier

Plâtrier
© Nasser Zebidour

Le plâtrier intervient juste après le menuisier et le maçon dans la préparation des plafonds et des murs d'une construction. Le plâtrier travaille (gâche) une matière plus ou moins épaisse, mélange d’eau et de plâtre, qu’il doit utiliser rapidement.

Description métier

Le plâtrier commence par appliquer des enduits sur les plafonds et les cloisons. Il peut ainsi passer un enduit très épais pour rattraper un mur pas tout à fait droit ou même fissuré.

Il jette ensuite le plâtre contre le mur à la truelle. Il l'étale ensuite à l'aide de la taloche ou de machines. Après séchage, il lisse le plâtre avec un mélange plus liquide qu'il étale en fine couche.

Le plâtrier construit aussi des cloisons en carreaux de plâtre en les emboîtant les uns sur les autres et en vérifiant que l'ensemble est droit.

Pour cela, il trace au sol des repères qui l'aident à respecter les dimensions de la cloison. Il assemble des éléments préfabriqués à partir des plans qui lui sont fournis. Il réalise également des décorations : moulures, plafonds à l'ancienne, cheminées et corniches. Il réalise ce que l’on appelle alors un staff.

Le plâtrier travaille seul ou en équipe sur les chantiers, en général à l'abri des intempéries. Il peut aussi travailler au grand air et parfois sur des échafaudages.

Il est obligé de mettre souvent les mains dans l'eau et est exposé à la poussière de plâtre. Suivant les cas, il travaille debout, à genoux et dans des positions parfois tout à fait inconfortables.

Le plâtrier travaille dans les entreprises du bâtiment spécialisées dans le second œuvre (aménagements, finitions...).

Études / Formation pour devenir Plâtrier

Les formations professionnelles sont les suivantes :

- CAP plâtrier-plaquiste,
- CAP staffeur ornemaniste (pour la décoration),
- MC plaquiste,
- Bac pro aménagement-finition du bâtiment, 
- BMA Volumes : staff et matériaux associés,
- brevet professionnel (BP) plâtrerie-plaques,
- BTS aménagement et finition - AM

Évolutions

Le plâtrier peut se spécialiser dans la décoration et devenir staffeur ornemaniste avec une formation complémentaire.
Il peut devenir monteur en isolation et correction acoustique, plaquiste, peintre ou peintre-décorateur.

Avec une bonne expérience du métier, il peut envisager des formations de stucateur (spécialiste du faux marbre), de technicien de chantier en plâtrerie ou de technicien d'études et chantier.

Il peut aussi se mettre à son compte.

Salaires

En moyenne, le salaire mensuel d'un ouvrier professionnel débutant se situe aux alentours du Smic (1 467 € brut mensuel). S’il est à son compte un artisan plâtrier peut dégager des revenus mensuels allant de 2 600 à 5 000 €

Métier accessible

Secteurs associés

Synonymes

  • plâtrier enduiseur
  • Métier qui recrute : Oui

En savoir plus

Les compagnons du devoir
www.compagnons-du-devoir.com

Comité central de coordination de l'apprentissage du bâtiment et des travaux publics - CCCA-BTP
www.ccca-btp.fr

Fédération française du bâtiment
www.ffbatiment.fr

Josée Lesparre


Les derniers messages du Forum
Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.