Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 3 (2 votes)

Planificateur de production

Planificateur de production
© Celeste Clochard - Fotolia

Présent dans de nombreux secteurs industriels, le planificateur de production joue un rôle d’interface entre l’usine de production d’un bien et les clients ou utilisateurs de ce bien. Il régule le flux pour équilibrer la balance commande/production.

Description métier

Le planificateur de production organise la production de marchandises ou de pièces de machine pour faire coïncider le plus exactement possible la commande de la clientèle et la production en usine.

En temps réel, il régule le flux entre l’usine, l’entrepôt et la livraison chez le client, afin que l’écoulement soit régulier, sans à-coups, sans rupture ni surplus. Son objectif : éviter toute source de pertes économiques générées par ces phénomènes.

Après avoir dressé l'inventaire des stocks, il établit le calendrier de la production en fonction des disponibilités des machines, des matières premières et des opérateurs mais aussi des contraintes et procédés de fabrication. 

Après ce travail de planification, il distribue le travail et les plannings de production aux équipes puis s'assure tout au long du process du suivi de la production et du respect des délais. 

Toutes ces opérations sont gérées par des logiciels de GPAO (gestion assistée par ordinateur) et font l'objet de tableaux de bord techniques, de reportings financiers... 

En cas de problème, le planificateur de production doit être capable de prendre des décisions rapides. Toujours informé des demandes des commerciaux, mais aussi des contraintes de production, il doit alors proposer des solutions acceptables par toutes les équipes.

Son rôle est aussi de veiller à améliorer et optimiser les process de production. 

La taille et l'organisation de l'entreprise influe sur la place et le rôle du planificateur de production. Dans les petites entreprises, il est en général rattaché au DG et gère le processus d'industrialisation de façon globale(polyvalence impérative). Dans les structures plus importantes, il est généralement sous la responsabilité du directeur de la production ou du directeur technique et son poste est plus opérationnel et spécialisé (type de produit, étape du cycle de production). 

Le métier est très exigeant (connaissances techniques et managériales, maîtrise des outils statistiques et des logiciels de gestion de production) et nécessite une bonne résistance au stress (pression des coûts et des délais, rythmes de production, pannes et impondérables). Le planificateur de production tout comme les équipes qu'il manage travaille le plus souvent en 2x8 ou en 3x8 avec des astreintes le week end et la nuit. 

Études / Formation pour devenir Planificateur de production

Les planificateurs sont des techniciens et ingénieurs spécialisés dans un processus de production spécifique (mécanique, métallurgie, électronique, automobile, agroalimentaire…) de niveau bac + 2 minimum. Pour occuper ce poste, les entreprises recrutent généralement des professionnels expérimentés (chef de fabrictaion, chef d'atelier...)

Les qualifications suivantes, sont accessibles après un bac S ou STI2D :

niveau bac + 2
- BTS CPRP - conception des processus de réalisation de produits option A unitaire et option B sérielle,
- BTS CPI - conception de produits industriels,
- BTS CIRA - contrôle industriel et régulation automatique,
- BTS CRSA - conception et réalisation de systèmes automatisés,
- BTS TC - technico-commercial,
- BTS ATI - assistant technique d’ingénieur,
- BTS développement et réalisation bois 
- DUT QLIO - qualité,logistique industrielle et organisation,
- DUT GMP - génie mécanique et productique,

Possibilité de poursuivre après un DUT ou un BTS vers une école d'ingénieurs via les admissions parallèles. Dans ce cas, une prépa ATS (adaptation technicien supérieur) peut être profitable. 

niveau bac + 3
- licence pro gestion de la production industrielle (spécialités : gestion de production intégrée ; management de la logistique de l'organisation, de la gestion industrielle et de la qualité ; management de la production et de la qualité ; management de la production industrielle et gestion des flux ; management et conduite d'unités de production ; management des processus industriels), 
- licence pro industrie agroalimentaire, alimentation (spécialités : production et management en industries agro-alimentaires,

niveau bac + 4
- responsable opérationnel des flux Iserpa / Cnam 

niveau bac + 5
- diplôme d'ingénieur de préférence spécialisé dans les processus industriels (EIL Co, ITII, UTBM, CESI...),
- master pro management, sciences des aliments, 
- master sciences pour l'ingénieur 

niveau bac + 6
- mastère spécialisé (MS) : lean : production et logistique ; management industriel et excellence opérationnelle ;  manager de l'amélioration continue ; responsable de l'amélioration continue et de la performance industrielle

Évolutions

Après plusieurs années d'expérience, un technicien planificateur peut accéder à un poste de chef de projet GPAO ou de responsable d'un service de gestion de production. Avec une formation complémentaire, il peut évoluer vers un poste d'ingénieur. 

Enfin, il peut également choisir de s'orienter vers d'autres services de l'entreprise : méthodes, qualité, achats-approvisionnements, gestion des stocks, logistique. 

Salaires

De 1 600 € à 4 000 € brut par mois, en fonction de multiples facteurs (niveau de formation, secteur d’activité, entreprise…).

Synonymes

  • technicien de gestion de production
  • responsable d'ordonnancement
  • responsable fabrication
  • responsable exploitation
  • responsable production

En savoir plus

Fédération des industries mécaniques
www.fim.net

FIEEC (Fédération des industries électriques, électroniques et de communication)
www.fieec.fr

Association nationale pour la formation automobile
www.metiersdelauto.com

Groupement national pour la formation automobile
www.gnfa-auto.fr

Josée Lesparre


Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.